Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Liquidation judiciaire de Tifany Industrie

, , , ,

Publié le

Le fabricant de vaisselle jetable, Tifany Industrie, basé à Phalempin (Nord), a été mis en liquidation judiciaire. La société emploie 71 salariés.

Liquidation judiciaire de Tifany Industrie
Tifany Industrie - Fabrication d'assiettes en carton.
© D.R

Fin, sans surprise, d’un interminable feuilleton : le fabricant de vaisselle jetable Tifany Industrie, basé à Phalempin, près de Lille (Nord), a été mis en liquidation judiciaire. La société avait été placée en redressement judiciaire le 28 mai 2015, puis elle avait été autorisée à poursuivre ses activités six mois plus tard. Mais le 4 juillet 2016, le tribunal de commerce de Lille avait prononcé une première mise en liquidation judiciaire, tout en accordant une nouvelle poursuite d’activités dans la perspective de l’arrivée d’un éventuel repreneur qui serait capable de supporter tout ou partie du passif (6,4 millions d’euros à la fin 2013). L’allemand Papstar, leader européen de la vaisselle jetable, avait été évoqué en 2015, mais en vain. Plombée par le poids de ses dettes, son incapacité à exporter et surtout peu dotée en capitaux propres, Tifany Industrie s’est résolue à cesser définitivement ses activités. Soixante et onze salariés vont être licenciés.

Des mesures inefficaces

Au cours de ces derniers mois, la direction de l’entreprise avait engagé d’importantes mesures : fermeture du service commercial (15 salariés) et externalisation des activités auprès du distributeur Artmadis (ex filiale du verrier Arc International, qui distribue les produits Luninarc, Tefal et Pyrex). Dans le même temps, les effectifs avaient progressivement été réduits, passant de 105 à 85 puis 71 salariés.

Pour expliquer ses difficultés, outre la faiblesse en fonds propres, les dirigeants - Cédric Auplat, directeur et Benjamin Debris, président - ont régulièrement évoqué les effets dévastateurs de la concurrence chinoise dans le secteur de la vaisselle jetable. L’entreprise nordiste s’est vue également contrainte de modifier, d’ici 2020, l’essentiel de ses gammes de produits, dans la perspective de l’application de la nouvelle réglementation française visant à imposer le "zéro plastique" dans la vaisselle jetable.

Créée en 1990 à Roubaix par la famille Fourlégnie, la société avait été reprise par le groupe d’investisseurs Green Recovery en 2005 avant d’être cédée à Windhurst Participations. Les effectifs sont passés alors de 231 salariés à 106 salariés. En 2013, Benjamin Debris et Cédric Auplat, deux cadres dirigeants de Tifany Industries, ont racheté Tifany au groupe Windhurst. La société affichait alors un chiffre d’affaires de 11,48 millions d’euros (en baisse de 7,3 % par rapport à 2012) et un résultat déficitaire de 0,5 million d’euros.

Francis Dudzinski

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus