Liquidation de Novatech Systems à Genlis, en Côte-d’Or

Le tribunal de commerce de Dijon (Côte-d'Or) prononce la liquidation de Novatech Systems, filiale du groupe Novatech spécialisée dans la fabrication de cartes électroniques. 91 personnes seront licenciées.

Partager

Liquidation de Novatech Systems à Genlis, en Côte-d’Or

Novatech Systems, implanté à Genlis (Côte-d’Or), achève sa descente aux enfers par une liquidation judiciaire, décidée lors d’une audience du tribunal de commerce de Dijon ce mardi 25 mars. A la clé, le licenciement des 91 derniers salariés. Depuis son rachat à Thomson par le groupe coté Novatech Industries, concepteur de solutions électroniques, pour 1000 euros fin 2008, l’entreprise qui comptait alors un effectif de 200 personnes n’a jamais pu trouver le volume d’activité nécessaire pour s’en sortir.

Tout semblait pourtant bien parti. Thomson avait épaulé financièrement l’entreprise à hauteur de 18 millions d’euros sous la forme d’un prêt et lui avait parallèlement confié un contrat dégressif sur trois ans pour ses décodeurs.

"Cela devait permettre de trouver de nouveaux contrats pour d’autres types de production et rien n’a été vraiment fait en ce sens", regrette Sylvie Bailly, déléguée CFDT et secrétaire du CE. Rien n’est plus faux selon la direction du site qui assure avoir restructuré l’activité, formé le personnel et décroché 35 clients : "Nous avons joué de malchance avec la mise sous sauvegarde de Thomson, puis la délocalisation d’un spécialiste des routeurs informatiques en Roumanie, l’abandon par Bic d’un important projet d’ardoises numériques (100 000 unités annuelles), la liquidation d’un client dans la géolocalisation et la chute de commandes de FagorBrandt liée à ses difficultés", explique-t-elle.

Défaillance du seul repreneur potentiel

Ces déconvenues commerciales ont conduit Novatech Systems à se placer l’été dernier en redressement judiciaire et à engager un plan de sauvegarde de l’emploi affectant 95 personnes. "L’inspection du travail a refusé que dix d’entre elles soient licenciées au titre de leur statut de salariés protégés", précise la direction.

Faute de candidat à la reprise, mais grâce au remboursement d’un trop-perçu de 2,8 millions d'euros de TVA, le fabricant de systèmes électroniques et son administrateur judiciaire ont bénéficié d’un bol d’air pour rechercher un repreneur. Un seul s’est déclaré début 2014, avant de renoncer.

Les trois autres sites de Novatech Industries semblent épargnés

La déroute de Novatech Systems semble épargner les trois autres sites français de Novatech Industries. Celui de Novatech Technologies, à Pont-de-Buis (Finistère), emploie plus de 220 personnes et produit pour des secteurs porteurs : l’aéronautique, la défense, le médical et les télécoms. Echaudés toutefois par la situation de Genlis, les représentants locaux du personnel viennent de demander la réunion d’un comité d’entreprise extraordinaire.

Les deux unités des Côtes-d’Armor, à Lannion et Ploumilliau souffrent de leur dépendance au fabricant d’électroménager FagorBrandt pour leur division cuisson mais s’appuient sur un portefeuille diversifié de clients, dans la géolocalisation, le médical et les systèmes de puissance.

Reste que le groupe d’électronique subit une chute régulière de son chiffre d’affaires. Alors qu’il était de 96 millions d’euros en 2010, il ne serait plus que de 65 millions aujourd’hui.

Didier Hugue

Didier Hugue (Bourgogne et Franche-Comté)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS