Linky prend un coup de jus à Blagnac

Le tribunal administratif de Toulouse a donné raison, mardi 11 septembre, à la ville de Blagnac (Haute-Garonne) qui a décidé de réglementer l'installation des compteurs Linky. Une victoire pour les opposants au compteur, de plus en plus nombreux dans l'Hexagone.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Linky prend un coup de jus à Blagnac
Linky est désormais persona non grata à Blagnac

Pour la première fois en France, un tribunal administratif a donné raison à une commune anti-Linky. Rapporté par France 3 Occitanie, l’évènement s’est déroulé mardi 11 septembre, en Haute-Garonne. La justice a donné raison à la ville de Blagnac qui avait pris, le 16 mai dernier, un arrêté municipal pour réglementer l’installation des compteurs de type Linky.

A LIRE AUSSI

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

S’appuyant sur les directives de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) relatives au traitement des données de consommation détaillée, cet arrêté garantissait divers choix aux usagers. Ils pouvaient refuser ou accepter l’accès à leur propriété, la pose d’un compteur, et que les données collectées soient transmises à des tiers. Les refus pouvaient être stipulés par lettre simple à Enedis.

Le droit au refus suspendu

Lundi 3 septembre, le préfet de la Haute-Garonne avait saisi le tribunal administratif de Toulouse en référé, afin de demander la suspension de l’arrêté. Au terme du plaidoyer de la ville, le tribunal administratif a confirmé la liberté de choix des Blagnacais pour accepter ou refuser l’accès à leur logement ainsi que la transmission des données collectées par le compteur. Le droit au refus a été suspendu.

Le 11 septembre au soir, suite à cette décision, Enedis a publié un communiqué. La société estime que le tribunal administratif "n'a pas rendu de décision en défaveur d'Enedis", compte-tenu de la suspension du droit au refus. Les deux autres dispositions "ne sont qu’un simple rappel du droit existant et sont depuis toujours scrupuleusement respectées par Enedis et ses partenaires".

Depuis plusieurs mois, l’opposition envers le compteur Linky est très forte, ce dernier étant la cible de diverses colères et angoisses. Pas moins de 131 collectifs se sont créés, et 685 communes ont décidé de le refuser.

1 Commentaire

Linky prend un coup de jus à Blagnac

Docteur_Oliv
17/09/2018 17h:16

Le fond du problème c'est qu'EDF nous vante LINKY pour faire des économies MAIS sans dire comment on s'y prend !

Réagir à ce commentaire
1 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie et Matières premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS