Linde vend sa branche manutention

Le conglomérat allemand a annoncé lundi 6 novembre la vente de sa sa filiale de chariots élévateurs Kion, pour 4 milliards d'euros.

Partager


Les acquéreurs, un consortium associant les fonds d'investissement KKR (Kohlberg, Kravis & Roberts) et Goldman Sachs Capital Partners, mettent ainsi la main sur les trois marques (Still, Linde et OM) que compte Kion.

Avec cette opération, Linde achève son recentrage sur les gaz industriel, marqué notamment par le rachat du spécialiste britannique du gaz BOC.

B.B.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS