Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Lincet étoffe ses fromageries

, , ,

Publié le

Investissement

Lincet étoffe ses fromageries

La fromagerie Lincet, implantée sur deux sites à Saligny (Yonne), et à Vaudes (Aube), va injecter sur trois ans plus de 2 millions d’euros dans son outil industriel.
Ce fabricant de Chaource, fromage titulaire d’une appellation d’origine depuis 40 ans, mais aussi de fromages triple crème : Brillat Savarin, Délice de Bourgogne…, va dédier son unité de Vaudes uniquement au Chaource en accroissant de 25 % ses capacités.

A Saligny, l’entreprise (24 millions d’euros de chiffre d’affaires attendu en 2010, 130 salariés) réaménagera ses ateliers pour ses autres productions.

Développement du grand export
En croissance régulière tous les ans de 3 à 5 %, Lincet réalise aujourd’hui près du quart de son activité à l’exportation, principalement en Europe mais aussi aux Etats-Unis, en Australie et au Japon.

« Nos produits du terroir, qui allient qualités gustatives et sécurité alimentaire, plaisent de plus en plus », avoue Didier Lincet, le dirigeant et cinquième génération aux commandes.

L’an dernier, le fromager a mis en service près de Troyes une plate-forme logistique partagée avec d’autres industriels, où il est majoritaire, pour 4 millions d’euros.


De notre correspondant en Bourgogne-Franche-Comté, Didier Hugue


Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle