Linamar voudrait reprendre Sam Technologies, en redressement judiciaire

Un an après avoir été placée sous mesure de sauvegarde, le sous-traitant automobile aveyronnais Sam Technologies (groupe Arche) vient d'être mis en redressement judiciaire. Une offre de reprise pourrait être déposée par le canadien Linamar.

Partager
Linamar voudrait reprendre Sam Technologies, en redressement judiciaire
Depuis plusieurs mois, le groupe canadien Linamar a manifesté son souhait de reprendre Sam Technologies.

Alors que le plan de sauvegarde, mis en place il y a un an, arrivait à son terme, la société Sam Technologies, basée à Viviez, dans le bassin de Decazeville (Aveyron), vient d'être mise en redressement judiciaire. C'est dans ce nouveau cadre judiciaire que le groupe canadien Linamar devrait préciser et déposer son offre de reprise.

Spécialisée dans la production de composants pour l'automobile en alliages d’aluminium et de magnésium, moulés sous pression et usinés, Sam Technologies emploie 442 salariés. Elle est la principale entité industrielle du groupe Arche Industries, lui-même placé en redressement judiciaire en 2016 et en cours de démantèlement. Depuis plusieurs mois, le groupe canadien Linamar (24 500 salariés dans le monde, 6 milliards de dollars canadiens de chiffre d'affaires en 2016) a manifesté son souhait de reprendre ce navire amiral du groupe Arche. Une offre de reprise conditionnelle, qui concerne également deux autres entités du groupe : FVM, à Villers-La-Montagne (Meurthe-et-Moselle), qui emploie environ 250 salariés, placée en liquidation judiciaire avec poursuite d'activité et Alfisa Technologies, une société espagnole d’une centaine de salariés, basée à une vingtaine de kilomètres au Sud de Barcelone.

Cette offre a été jugée "inacceptable" par les représentants du personnel de Sam Technologies. En l'état, le groupe canadien envisagerait la suppression de 130 des 442 emplois du site aveyronnais et n’offrirait aucune garantie sur le maintien des postes d’intérimaires (plus d'une centaine) et aucune visibilité sur les investissements à venir. C'est donc dans l'inquiétude, que les salariés attendent maintenant l'offre définitive du groupe canadien.

Marina Angel

0 Commentaire

Linamar voudrait reprendre Sam Technologies, en redressement judiciaire

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS