Lilly investit 100 millions d’euros à Fegersheim et supprime 250 emplois

Le site alsacien du groupe pharmaceutique américain Lilly, l’un des plus important du monde basé à Fegersheim, en périphérie de Strasbourg (Bas-Rhin), va connaître un nouveau plan d’investissement de 100 millions d’euros ainsi qu’un plan de départs volontaires de 250 salariés sur un total de 1 400 que compte le site. Le groupe vise la réduction des coûts de production et l’innovation technologique, selon des informations annoncées au comité social et économique (CSE) le 8 janvier.

Partager

Lilly investit 100 millions d’euros à Fegersheim et supprime 250 emplois
Lilly basé à Fegersheim (Bas-Rhin), va connaître un nouveau plan d’investissement de 100 millions d’euros ainsi qu’un plan de départs volontaires de 250 salariés d'ici 2020.

Quelque 100 millions d’euros vont être investis sur le site pharmaceutique de l’Américain Lilly, qui a réalisé 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2017, situé à Fegersheim, à côté de Strasbourg (Bas-Rhin). Ce nouveau plan est destiné à réduire les coûts de production en misant sur des technologies innovantes et prévoit également un plan de départ volontaires de 250 personnes sur les 1 400 salariés du site, d’ici 2020, par le biais "d’un accord de rupture conventionnelle collective". Ces mesures ont été exposées devant le comité social et économique (CSE) dans la matinée du 8 janvier.

Nouveaux traitements du diabète

Si les investissements sont salués par les partenaires sociaux, qui y voient "une reconnaissance de l’attractivité du plus important site de médicaments injectables en dehors des Etats-Unis", ce nouveau plan social provoque des créations désabusées, des syndicalistes constatant que "le site de Fegersheim aura perdu près de la moitié de ses effectifs en quinze ans". L’investissement annoncé suit d’autres plans représentant 300 millions d’euros réalisés ces dernières années..

L’usine Lilly de Fegersheim est spécialisée dans la formulation, le remplissage et l’assemblage de médicaments injectables, insulines, hormones parathyroïdiennes, hormone de croissance. L’annonce de la direction porte sur la "transformation du site", sans préciser quels en seront les objectifs. Le communiqué officiel précise toutefois que "le site de Fegersheim est reconnu pour son expertise unique dans les produits de biotechnologies et a été sélectionné pour le développement de nouveaux produits connectés dans le traitement du diabète". 25 recrutements seront effectués dans le cadre de ce plan, pour acquérir des compétences nouvelles. Les négociations autour de l’accord de rupture conventionnelle collectif vont débuter dans les prochains jours.

Didier Bonnet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS