Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Lidl investit 35 millions d’euros à La Chapelle-d’Armentières

, , , ,

Publié le

Le groupe de distribution Lidl a investi 35 millions d’euros dans sa nouvelle plateforme logistique régionale à La Chapelle-d'Armentières ((Nord). Elle se déploie sur 41 000 mètres carrés et emploie 140 salariés.

Les entreprises citées


©Francis Dudzinski - Plateforme logistique de Lidl à La Chapelle-d'Armentières ((Nord).

A La Chapelle d’Armentières, au bord de l’autoroute A25 et à quelques encablures de Lille (Nord), Lidl France s’est doté d’une nouvelle plateforme logistique. Elle remplace celle initialement installée non loin de là, à Lesquin. Ce déménagement s’est accompagné d’une transformation totale. La plateforme est passée de 18 000 mètres carrés à 41 000 mètres carrés, déployés sur un site de 14 hectares qui héberge également la direction régionale du groupe de distribution. Cette dernière regroupe 50 salariés, s’additionnant ainsi aux 140 salariés du centre de logistique. Elle a généré un investissement de 35 millions d’euros et permis la création de 40 nouveaux emplois.

Lidl France s’est implanté sur la friche de l’ancienne Société centrale d'impression armentiéroise (SCIA), une vaste imprimerie longtemps filiale du groupe Bayard presse, qui avait employé jusqu’à 900 salariés, avant de connaître une tumultueuse liquidation totale d’activités en 2003.

180 millions d'euros d'investissement et 300 création d'emplois

Cette plateforme approvisionne les 53 magasins du groupe présents en région Nord-Pas-de-Calais, dont 31 sont situés dans la métropole lilloise. "A court terme, nous prévoyons 31 nouvelles opérations immobilières - 7 créations de magasins et 24 transferts - ce qui représente 180 millions d’euros d’investissement et la perspective de créations de 300 emplois", précise Stéphane Masson, directeur régional Lidl France.

Ce centre logistique, le plus grand de France pour Lidl, dispose de six zones de stockage variable selon la température (jusqu’à -24°C pour les produits surgelés). Les quais de livraison-expédition permettent de réaliser plus de 200 rotations de camions chaque jour. Ce centre assure la préparation de 600 000 colis par semaine destinés aux 53 magasins de la région, ce qui se traduit, sur la même période, par l’entrée et sortie de 8 000 palettes. Tout le stock de cet entrepôt est renouvelé en neuf jours.

Un process automatisé assure la réception, le nettoyage et stockage des grands boxs isothermes permettant la livraison de produits surgelés aux magasins.

Une démarche environnementale

"Cette plateforme illustre notre engagement dans le développement durable" avance Stéphane Masson. "Nous y avons introduit la récupération des eaux pluviales pour l’arrosage des surfaces non bâties, l’éclairage Led, la récupération de chaleur des équipements et notamment des machines gérant le froid pour assurer le chauffage au sol, et enfin nous recyclons jusqu’à 70% de nos déchets, c'est-à-dire les cagettes, les plastiques, les papiers et cartons. La prochaine étape de notre green cycle va porter sur les biodéchets qui seront collectés en magasins".

Francis Dudzinski

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle