Licenciements : hémorragie chez Chrysler

Partager

En plus de la dernière coupe sombre de 1.825 postes annoncée vendredi dernier, correspondant à la fermeture d'une usine et à la suppression d'une équipe dans une autre aux Etats-Unis, Chrysler va supprimer un quart de ses effectifs administratifs. 5.000 postes vont partir en fumée d'ici à fin décembre, répartis sur tous les sites du constructeur, par le biais de départs volontaires et certainement de licenciements secs.

Une première charrette de 1.000 suppressions de poste touchant les cols blancs avait déjà été annoncée en juillet.

Cette dernière restructuration serait ça de moins à effectuer pour GM dans l'éventualité d'un rachat de son concurrent. General Motors, qui a déjà lui-même supprimé 34.000 postes depuis 2005, se serait récemment tourné vers l'Etat fédéral américain pour lui demander de l'aider à financer le rachat de Chrysler, selon des sources proches du dossier cités par la presse américaine. Il aurait ainsi proposé au Trésor de prendre des parts dans la société. Aucun commentaire officiel n'a pour l'instant été délivré.

En parallèle, la société de services financiers de GM, GMAC, détenue à 51 % par Cerberus qui possède aussi 80 % de Chrysler, cherche à bénéficier des aides accordées par le gouvernement au système bancaire.

R.K.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS