Electronique

LibreOffice prend son envol et se démarque d'OpenOffice

Publié le

La nouvelle Document Foundation vient de lancer la première version, dite stable, de LibreOffice 3.3. Il s'agit d'un dérivé de la célèbre suite de bureautique en open source OpenOffice.org, désormais chapeautée par Oracle.

LibreOffice prend son envol et se démarque d'OpenOffice © Fotolia

Nouveau dérivé open source d'OpenOffice, LibreOffice 3.3 ressemble à s'y méprendre à son paternel. En fait, cette nouvelle suite bureautique a été mise au point en quatre mois seulement par des développeurs mécontents des orientations prises par Oracle qui préside à la destinée d'OpenOffice.

Pour l'instant d'ailleurs, il n'y a pas vraiment de grands changemens par rapport à ce que l'on connaît dans les suites bureautiques classiques. « Il est clair qu'il n'y a pas d'évolutions majeures», confirme le français Charles H. Schulz, co-fondateur et membre du comité exécutif de la nouvelle Document Foundation, en charge du projet.

Ce qui ne veut pas dire que LibreOffice 3.3 est dépourvu d'innovations : cette nouvelle alternative dispose notamment de fonctionnalités inédites pour l'import de graphiques vectoriels au format SVF (Scalable Vector Graphics) ou de fichiers Microsoft Works et Lotus Word Pro, ainsi que d'un tableur à l'ergonomie améliorée.

La Document Foundation se targue aussi d'avoir entrepris « un nettoyage majeur du code source », censé faciliter les développements à venir.

Nouvelle gouvernance

Le principal changement à prévoir est ailleurs, si l'on en croit Charles H. Schulz : « La Document Foundation s'est dotée d'un mode de gouvernance adapté à l'open source, qui devrait permettre d'accélérer les développements ». Ce qui était impossible avec Oracle, d'après lui : « Oracle édite des logiciels, dont quelques logiciels open source. Mais il travaille seul et pas sur un mode communautaire ».

Enfin, la rupture avec Oracle consommée, la Document Foundation devrait pouvoir compter sur ses nouveaux alliés. Elle bénéficie déjà de l'aide de Google, Red Hat et Novell. Aux dernières nouvelles, Canonical, éditeur d'Ubuntu, prévoit également de remplacer OpenOffice.org par LibreOffice dans sa distribution Linux.

LibreOffice est disponible en téléchargement gratuit - et en français - pour les systèmes d'exploitation Windows, Mac OS X et Linux.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte