LG réduit ses ambitions dans l’électroménager

Le fabricant coréen stoppe sa stratégie de course aux volumes en Europe afin de préserver sa rentabilité.  Une décision qui va réduire sa présence sur le marché des réfrigérateurs et limiter la production de son usine polonaise.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

LG réduit ses ambitions dans l’électroménager

Six mois après l’inauguration de l’agrandissement de son usine de Wroclaw en Pologne pour fabriquer jusqu’à un million de lave-linge et un million de réfrigérateurs par an, LG réduit la voilure. En cause ? La déflation des prix de ventes qui frappent les fabricants de gros électroménager sur les principaux marchés européens. En France, le prix moyen d’un appareil a chuté de près de 10 % en quatre ans, selon le syndicat Gifam.

Face à ce constat, le fabricant coréen a décidé d’arrêter la fabrication d’appareils non rentables et de se concentrer seulement sur des "produits innovants et haut de gamme". Les prix de ses nouveaux réfrigérateurs américains (ou "side by side") débuteront à 1 500 euros, là où LG proposait avant des appareils à moins de 1 000 euros. "Nous avons trop cassé nos prix sur les réfrigérateurs américains pour concurrencer les autres marques. Au bout d’un moment, ce n’est plus tenable", explique Didier Bollé, le vice-président Europe de LG, qui souligne qu’en dix ans, le prix de vente de ce type de produits a été divisé par deux.

Réduction de la part de marché

Mais cette décision n’est pas sans conséquence pour LG. La marque qui revendiquait une part de marché en valeur de 6 % en France sur le segment de la pose libre, devrait passer en dessous du seuil des 5 % en 2012. "Il fallait arrêter l’hémorragie. Nous avons pris une décision courageuse. Nous ne cherchons plus à faire des volumes. Mon objectif aujourd’hui est de faire du profit. Nous avons un plan sur quatre ans de retour à la rentabilité ", souligne Didier Bollé. La filiale française du groupe a même lancé un plan de 40 départs volontaires sur les 350 personnes qu’elle compte actuellement.

L’usine de Wroclaw en Pologne devrait tourner cette année en dessous de ses objectifs initiaux. 250 à 300 000 réfrigérateurs américains devraient y être fabriqués, près de 300 000 réfrigérateurs combinés et autour de 800 000 lave-linge.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS