Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

LG peine toujours à redresser ses mobiles mais n’envisage pas de quitter le marché

Ridha Loukil , ,

Publié le

Pour la troisième année consécutive, les mobiles de LG Electronics sont dans le rouge avec une perte d’exploitation de 650 millions de dollars en 2017. Une situation qui oblige  le  groupe coréen d’électronique à revoir sa stratégie. Mais pas question d’arrêter cette activité jugée stratégique.

LG peine toujours à redresser ses mobiles mais n’envisage pas de quitter le marché
Le G6, dernier smartphone vedette de LG Electronics
© LG

Les déconvenues de LG Electronics dans les mobiles persistent. Pour la troisième année consécutive, le deuxième groupe coréen d’électronique derrière Samsung Electronics voit cette activité dans le rouge avec une perte d’exploitation de 650 millions de dollars en 2017. Certes, c’est près de deux fois moins qu’en 2016. Mais la persistance du déficit à un niveau important témoigne des difficultés du groupe à redresser cette activité.

10 trimestres sur 12 dans le négatif

Pris en étau par Samsung Electronics et Apple, qui dominent le segment haut de gamme, et des constructeurs chinois comme Huawei, Oppo ou Vivo, qui montent sur les segments de milieu et d’entrée de gamme, LG Electronics ne parvient toujours pas à faire décoller ses ventes. En 2017, il a écoulé 55,7 millions de smartphones, à peine plus qu’en 2016 (55 millions) mais moins qu’en 2015 (59,7 millions). Chaque année, il s’éloigne un peu plus de son objectif stratégique de départ de franchir le cap des 100 millions d'unités. Un seuil fatidique considéré comme indispensable pour tenir la course à l’échelle avec les trois leaders du marché que sont Samsung Electronics, Apple et Huawei.

Sur les trois dernières années, seuls deux trimestres ont été positifs. Tous les dix autres ont été déficitaires. Maigre consolation toutefois : le chiffre d’affaires dans les mobiles tend à se stabiliser avec un recul de seulement 3% en 2017 à 10,5 milliards de dollars. Ceci témoigne d’un réel effort pour contrer l’érosion des prix et des marges.

Une condition de survie

Depuis 5 ans, LG Electronics fait des mobiles une priorité stratégique avec au départ l’ambition de se hisser à la troisième marche du podium mondial. Comme le japonais Sony, il mise sur le pouvoir d’entrainement de cette activité pour étendre sa présence auprès du grand public, renforcer l’attractivité de sa marque et entrainer la vente d’autres produits comme la télévision ou l’électroménager. Il en fait presque une condition de survie pour sortir de sa position de l’éternel petit numéro deux coréen de l’électronique, loin derrière l’encombrant Samsung Electronics. A cet effet, il a énormément investi en développement et marketing, et est allé récemment jusqu’à concevoir ses processeurs au cœur de certains de ses smartphones vedettes, à l’instar de ce que font Apple, Samsung Electronics ou Huawei.

Peine perdue. Cet effort n’a fait qu’exploser les coûts et décupler sa perte en 2016. LG Electronics semble se rendre à l’évidence : il ne pourra pas accroitre ses ventes comme il l’espérait. Au mieux, il pourrait défendre sa position actuelle avec la livraison de 50 à 60 millions de smartphones par an. Mais pas question de quitter le marché. L’enjeu est jugé trop important. Le groupe compte adapter sa stratégie. L’heure est à la réduction des coûts et du rythme de lancement de nouveaux produits. Le groupe songe également à créer une marque qui servirait d’étendard à cette activité à l’instar de Galaxy chez Samsung Electronics.

Suivre l'exemple de Sony?

L’exemple de Sony montre qu’il est possible de redresser la barre, mais en sacrifiant les volumes de vente au profit d’un seul objectif : la rentabilité. Ses ventes sont tombées aux alentours de 15 millions de smartphones mais l’activité est devenue enfin rentable. Au prix de rendre Sony un acteur aussi insignifiant sur le marché que HTC, Acer ou Asus. LG Electronics est-il en train de prendre le même chemin ? C’est possible.

Les chiffres de LG Electronics en 2017

Effectif : 77 000 personnes dans le monde

Chiffre d’affaires : 55,4 milliards de dollars (+11,9%)

Répartition : Electroménager (31%), Electronique grand public (30%), Mobiles (19%), Automobile (6%), Composants électroniques (14%)

Bénéfice d’exploitation : 2,2 milliards de dollars (1,2 milliard de dollars en 2016)

Bénéfice net : 1,7 milliard de dollars (110 millions de dollars en 2016)

55,7 millions de smartphones écoulés (55 millions en 2016)

28,5 millions de téléviseurs LCD (28,2 millions en 2016)

 

Réagir à cet article

inscrivez-vous aux webinaires

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle