LFoundry réduit son effectif de 153 personnes sans certitude sur sa pérennité

Le fabricant de semi-conducteurs LFoundry va supprimer près d'un quart des postes sur son site de Rousset (Bouches-du-Rhône). Mais son avenir n'est toujours pas assuré.

Partager

LFoundry réduit son effectif de 153 personnes sans certitude sur sa pérennité
Site de LFoundry de Rousset

La sentence est tombée lors d'un comité d'entreprise extraordinaire tenu le 25 novembre : l'usine de semi-conducteurs LFoundry de Rousset (Bouches-du-Rhône), en redressement judiciaire, va supprimer 153 postes sur près de 700, dont 80 CDD, que compte l'entreprise. Les départs s'effectueront sur la base du volontariat.

Selon la CFDT, la mesure, attendue compte tenu des difficultés de trésorerie, devrait générer "une économie de 900 000 à 1 million d'euros" pour tenir encore quelques semaines. "C'était une obligation, mais pas une condition suffisante, car nous n'avons toujours aucun élément d'information rassurant en provenance du Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri), chargé d'explorer les solutions" explique Jean-Yves Guerrini, délégué syndical CFDT de LFoundry.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Peu d'illusions sur la reprise

Atmel, qui avait cédé l'usine aux actionnaires allemands de LFoundry en 2010, serait toujours sollicité pour s'engager sur un contrat permettant à la société de disposer d'une meilleure visibilité. Une commande de 2 500 tranches aurait été passée il y a trois semaines, selon le syndicaliste, pour qui "si Atmel ne fait rien, LFoundry pourrait ne pas franchir l'année".

Le maire (PS) de Rousset, Jean-Louis Canal, confie les mêmes inquiétudes, la survie de l'entreprise étant pour l'heure plus conditionnée par des abondements à sa trésorerie de fonds publics sous différentes formes qu'à l'obtention de nouveaux marchés. L'élu, qui considère que l'Etat a perdu beaucoup de temps sur ce dossier, avait été reçu le 5 novembre au ministère du Redressement productif après avoir menacé d'entamer une grève de la faim.

Pour le député (PS) des Bouches-du-Rhône, Jean-David Ciot, seules une stratégie commerciale, la conquête de nouveaux clients ou l'arrivée d'un repreneur intéressé par ses technologies et son savoir-faire permettront d'assurer durablement la pérennité de LFoundry. Mais même sur ce plan, l'entreprise reste dans le flou. Le personnel espère que le comité d'entreprise ordinaire prévu le 28 novembre lui permettra d'en savoir plus. Sans trop d'illusions.

Jean-Christophe Barla

Jean-Christophe Barla (Provence-Alpes-Côte d'Azur)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS