Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

[Levothyrox] Le laboratoire pharmaceutique Merck sur le banc des accusés à Lyon

Coralie Lemke , ,

Publié le

Ils réclament 10 000 euros par patient, soit 41,13 millions d’euros. Un collectif de 4 113 malades de la thyroïde a intenté une action collective à Lyon pour "défaut d’information" contre le laboratoire pharmaceutique allemand Merck, invoquant les souffrances liées à la nouvelle formule du Levothyrox.  

[Levothyrox] Le laboratoire pharmaceutique Merck sur le banc des accusés à Lyon
4 113 malades de la thyroïde réclament 41,13 millions d’euros d’indemnités au fabricant du Levothyrox.
© L'Usine Nouvelle

Ils réclament 10 000 euros par patients. Un collectif de 4 113 malades de la thyroïde a plaidé sa cause le 3 décembre à Villeurbanne, près de Lyon (Rhône-Alpes). Il exige des indemnités pour "défaut d’information" de la part du laboratoire pharmaceutique Merck, invoquant les souffrances liées à la nouvelle formule du Levothyrox. En tout, le montant réclamé s’élève à 41,13 millions d’euros. La justice devra répondre le 5 mars sur le volet civil de ce gigantesque dossier.

Une action collective lancée fin 2017 contre Merck

"C'est un dossier exceptionnel car il regroupe 4 113 personnes et c'est un dossier exceptionnel par les questions posées", a lancé au

début de sa plaidoirie l'avocat des plaignants, Me Christophe Lèguevaques, du barreau de Toulouse. Cette action collective, lancée le 24 octobre 2017, vise à faire reconnaître un "défaut d'information" de la part du fabricant allemand du traitement, dont le siège français est à Lyon. Les plaignants, qui considèrent aussi qu'il y a eu "atteinte à leur bien-être", réclament chacun une indemnité de 10 000 euros.

Ils reprochent à Merck d’avoir changé la formule du Levothyrox sans en avoir informé les malades dès mars 2017, entraînant des effets secondaires ressentis du côté des patients. Vertiges, maux de tête, troubles de la mémoire, fatigue, douleurs articulaires, musculaires et chute de cheveux sont les symptômes les plus fréquemment invoqués. 17 000 patients avaient signalé des effets indésirables à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) dans les mois qui ont suivi. 300 d'entre eux se sont présentés à l’audience civile, obligeant à délocaliser le procès dans une salle de conférence de Villeurbanne pour pouvoir accueillir tout le monde.

Une évaluation médicale 

"J’accuse Merck d’avoir su que le changement de formule allait avoir des conséquences néfastes sur la santé des malades. J’accuse Merck d’avoir fait peu de cas de ces malades. J’accuse Merck de faire prévaloir les intérêts financiers de ses actionnaires plutôt que ceux de ses malades", a plaidé Christophe Lèguevaques, avocat du collectif de patients et créateur d’un site d’actions collectives.

 

De son côté Merck se défend d’avoir manqué à ses obligations. "Pour l’introduction de la nouvelle formule du Levothyrox, nous avons défini et déployé un plan de communication, validé par l’ANSM, plus de 6 mois à l’avance, pour que les médecins mais aussi les pharmaciens et les associations de patients disposent de toute l’information nécessaire pour accompagner les patients", explique le docteur Sylvie Chabac, Directeur médical de Merck en France dans un communiqué.

Avant d’évaluer le préjudice aux patients, l’entreprise exige une expertise médicale auprès des patients, réclamant l’intervention d’un expert indépendant. "Seules des expertises médicales permettront de comprendre médicalement ces situations individuelles et de répondre aux questions que se posent encore certains patients." La décision a été mise en délibéré au 5 mars 2019.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle