Quotidien des Usines

Lestra robotise ses lignes de productions de couettes et oreillers

Stéphane Frachet , ,

Publié le

Le fabricant français de couettes et oreillers Lestra a investi plus de 3,5 millions d'euros pour automatiser sa ligne de production. L'objectif est de produire plus d'un million de couettes par an.

Lestra robotise ses lignes de productions de couettes et oreillers © Lestra

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Le fabricant français de couettes et oreillers Lestra vient de boucler l'automatisation de ses lignes de production de couettes synthétiques dans son usine de Nazelles-Négron, près d'Amboise (Indre-et-Loire). L'entreprise familiale, contrôlée par Eric Andrès et ses deux frères, a investi plus de 3,5 millions d'euros afin de porter ses capacités à plus d'un million de couettes par an.

Les deux tiers de l'investissement portent sur un convoyeur aérien qui permet de transporter les fibres d'un poste de travail à l'autre. Il est opérationnel depuis quelques mois déjà. Le système permet d'engager des rouleaux de fibres de 200 mètres de long.

Pour la suite, Lestra prévoit de moderniser la ligne des oreillers, qu'il fabrique à un rythme de 15 000 par jour en moyenne. Plus d'un million d'euros supplémentaire devrait être mobilisé durant l'année en cours.

Diversification dans l'habillement

Ce développement répond à la croissance des marques de distributeur. Mais aussi à une demande de produits haut de gamme qui passe par des sites e-commerce généralistes ou de literie. "Nous continuons d'innover sur des nouvelles fibres à la demande des distributeurs comme la Camif, ce qui a donné un coton naturel traité aux huiles essentielles anti-acariens par exemple", explique Eric Andrès, directeur général de cette entreprise de 210 personnes.

Le chiffre d'affaires de Lestra est de 40 millions d'euros, dont 31,5 millions pour les couettes et oreillers synthétiques. Une deuxième usine, à Amboise, s'occupe du segment des couettes et oreillers à plume. Si l'inventeur de la couette dans les années 70 a conservé l'essentiel de son outil de production en France, il s'est doté d'une filiale d'une quarantaine de personnes en Ukraine pour fabriquer des enveloppes, des housses et des traversins.

Lestra est également connu pour ses sacs de couchage pour les expéditions et la haute-montagne, conçus en France mais sous-traités en Asie.  Depuis l'an dernier, il s'est diversifié dans les vestes et parkas outdoor distribuées par son propre site e-commerce. Ces pièces haut de gamme, vendues de 159 à 599 euros, sont assemblées par un fournisseur tunisien.

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte