Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Lesieur investit 21,4 millions d’euros à Coudekerque-Branche

, , ,

Publié le

Lesieur, filiale du Groupe Avril annonce un investissement de 21,4 millions d’euros dans son usine de Coudekerque-Branche, près de Dunkerque (Nord). Portant sur trois ans, cet engagement concerne le raffinage, le conditionnement ainsi que le centre de recherche.

Lesieur investit 21,4 millions d’euros à Coudekerque-Branche © Lesieur

L’information avait été en partie divulguée au mois de décembre 2016, lors de la visite sur le site de Xavier Bertrand, président du conseil régional des Hauts de France. Cette fois, l’annonce est officielle : Lesieur va engager un investissement de 21,4 millions d’euros dans son usine historique de Coudekerque-Branche, près de Dunkerque (Nord). Les unités concernées par cette opération, qui s’étalera sur trois ans, sont le raffinage pour un montant de 2,4 millions d’euros, le centre de recherche, innovation et développement pour 2 millions d’euros entièrement dédié aux huiles de table et condiments, et surtout le conditionnement des huiles alimentaires pour 17 millions d’euros détaille Lesieur dans son communiqué.

Assurer la compétitivité et la pérennité de l’activité

L’enjeu pour Lesieur est "d’adapter son outil industriel pour répondre efficacement à l’évolution de la demande des clients et consommateurs, tout en assurant la compétitivité et la pérennité de l’activité". En clair, Lesieur va se doter d’outil d’automatisation du conditionnement assurant le remplissage, le conditionnement et le bouchage des bouteilles sur une même machine de type Combibloc. En investissant dans le centre de recherche, le groupe annonce "étendre le périmètre de ses activités à l’ensemble des produits issus des huiles et protéines végétales de la filière oléoprotéagineuse".

C’est sur le site de Coudekerque-Branche qu’en 1908, Georges Lesieur implante sa première usine. Depuis, elle est demeurée la seule à réaliser les opérations de raffinage (graines de colza, tournesol, etc…) et de production d’huiles destinées à être conditionnées sous les marques Lesieur, Puget, Isio 4, Frial, ou encore Fleur de colza. Les activités de raffinage et conditionnement génèrent l’emploi de 246 salariés. Non loin de là, à Grande-Synthe (Nord), Lesieur dispose également d’une unité de production de mayonnaise, vinaigrettes, sauces salades et ketchup à la marque Lesieur mais aussi en marque distributeur. Le site de Grande-Synthe compte 105 salariés.

Les autres unités de conditionnement sont situées à Vitrolles (Bouches-du-Rhône) et à Bordeaux (Gironde). C’est au nord de la capitale girondine, à Bassens, que le groupe Avril a inauguré, en janvier 2016, son nouveau site d’embouteillage et le conditionnement d’huiles végétales qui a nécessité un investissement de 31 millions d’euros.

Pour l’exercice 2015, Lesieur a affiché un chiffre d’affaires de 697 millions d’euros avec un effectif de 604 salariés. Quant au groupe Avril, sur le même exercice, il annonce un chiffre d'affaires de 6,1 milliards d'euros. Il compte 7 200 salariés répartis dans 21 pays.

Francis Dudzinski

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus