Les volumes de déchets en Europe pénalisent Suez Environnement

PARIS (Reuters) - Suez Environnement a publié vendredi un résultat brut d'exploitation (Ebitda) en recul de 5,5% à changes constants au premier trimestre, pénalisé par la chute des volumes de déchets traités par le groupe en Europe dans un contexte économique difficile.

Partager

Dans un communiqué, le numéro deux mondial des services à l'environnement s'est toutefois dit confiant dans sa capacité à atteindre ses objectifs 2012, qui incluent des ventes et un Ebitda au moins identiques à ceux de 2011, à changes constants.

Suez Environnement a enregistré au premier trimestre un Ebitda de 566 millions, en recul de 4,5% (-3,4% en organique), et un chiffre d'affaires de 3.591 millions, en hausse de 2,2% (+0,9% à changes constants et +1,4% en organique).

Le groupe "prévoit de renforcer ses efforts de rentabilité et de génération de cash flow libre pour 2012", fait savoir le directeur général Jean-Louis Chaussade, cité dans le communiqué, sans plus de précisions.

Benjamin Mallet, édité par Cyril Altmeyer

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS