L'Usine Matières premières

Les voleurs de métaux subissent la crise

Olivier Cognasse , , , ,

Publié le

La baisse de l’activité et des cours de métaux a entraîné un recul des vols à la fin de l’année 2011. Selon la Fédération des entreprises de recyclage (Federec), la nouvelle loi limitant les paiements en liquide aurait peu d’impact.

Les voleurs de métaux subissent la crise © Cobalt123 - Flickr - C.C.

2011 reste un bon cru pour le trafic de métaux avec près de 11 000 vols ou tentatives de vols. Cette statistique de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) traduit tout de même une légère baisse par rapport aux chiffres enregistrés en 2010 avec 11 600 cas. Année record, qui avait vu les vols doubler par rapport à l’année 2009 (5 500). Des fluctuations qui sont largement liées à la loi de l’offre et de la demande. Quand les cours des métaux et notamment ceux du cuivre (les deux tiers des vols) baissent, les larcins deviennent moins nombreux.

Pour lutter contre ce fléau qui touche les chantiers, les entreprises et les réseaux (SNCF, RFF, EDF, France Telecom, etc.), le gouvernement Fillon a fait voteer une loi (30 juillet 2011) qui interdit les paiements en espèces pour toute transaction relative à l'achat au détail de métaux ferreux et non ferreux. Une manière de lutter contre les recycleurs parfois peu regardants sur la provenance des métaux qu’ils achètent.

Pourtant, Damien Rohmer, chargé de mission à la Fédération des entreprises de recyclage (Federec), estime que « cette loi n’a eu qu’une influence très limitée sur les vols de métaux. La véritable raison est la baisse des cours et de la demande au deuxième semestre 2011 ». La faible influence de cette loi serait notamment due au fait que cette activité illicite est souvent passée du stade du chapardage artisanal à celui de trafic industriel. La destination de ces butins ne se limite pas au territoire national, une grande partie est exportée vers des marchés plus dynamiques…

Les statistiques officielles sont sans doute éloignées de la réalité. Federec reçoit deux alertes de vols par jour afin d’informer les recycleurs. Beaucoup de victimes ne portent pas plainte en raison des lourdeurs administratives d’une telle démarche.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte