[Les voitures délirantes de la science-fiction] La Batmobile de Batman

[1/5] Toute la semaine, L’Usine Nouvelle a décidé de se pencher sur les plus belles voitures des héros de science-fiction. Qu’elles volent, qu’elles nagent ou qu’elles soient parées des dernières technologies d’armement, ces belles carrosseries s’affichent comme des partenaires incontournables du personnage principal. Aujourd’hui, coup de projecteur sur la Batmobile. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Les voitures délirantes de la science-fiction] La Batmobile de Batman

Pas de Batman sans sa Batmobile. Elle saute, elle traverse des murs en béton sans abîmer sa carrosserie, elle lance un grappin pour grimper aux murs, elle passe en mode furtif pour éviter la détection, lance des missiles, se transforme en moto… La Batmobile est le véritable superpouvoir de l’homme chauve-souris.

Apparue dès la première histoire de Batman en 1939, la voiture aux multiples gadgets fait depuis partie intégrante de la mythologie de la chauve-souris. A tel point que les cinéastes ont dû dépenser plusieurs millions de dollars à chaque nouveau film pour en développer de nouvelles versions.

Un défi technique

Dernière en date, celle du film de Zach Snyder "Batman vs. Superman : l’aube de la justice". Plus de cinq mois ont été nécessaires pour concevoir et fabriquer le modèle.

Patrick Tatopoulos, le production designer en charge du véhicule, en a fait un tank équipé d’un lance-missile et de fusils mitrailleurs, aussi bien qu’une voiture de course capable de parcourir les rues de Gotham à grande vitesse.

Pour cette Batmobile conçue à partir de rien, les équipes de production ont dû se comporter presque comme des constructeurs automobiles lorsqu’ils se lancent dans la conception d’un nouveau modèle. Du design initial, à la conception par maquette, en passant par la recherche des meilleurs équipements mécaniques et à la fabrication de la carrosserie. Le designer explique ainsi qu’il a dû parcourir le monde pour trouver les pneus adaptés au véhicule, finalement trouvés chez un fournisseur israélien de pneu pour tracteurs.

Le défi avait été le même pour les équipes du réalisateur Christopher Nolan, dans la précédente itération du justicier de Gotham. La Batmobile vue dans les trois films de Christopher Nolan ("Batman begins", "The dark knight", et "The dark knight rises"), a aussi été entièrement développée par les équipes du film. Les équipes de design ont puisé leur inspiration aussi bien dans des modèles de Lamborghini que dans un avion, le Lockheed P-38 Lightning.

250 000 dollars la voiture

La version finale du "Tumbler", le nom officiel de la Batmobile dans la trilogie de Christopher Nolan, a par ailleurs pioché dans différents équipements automobiles existants pour compléter son véhicule, comme un moteur Chevrolet V8 de 5,7 litres, un essieu arrière de camion ou encore des suspensions de véhicules tout terrain. Au total, le coût de fabrication de chaque modèle du Tumbler revenant à 250 000 dollars.


D’autres versions plus anciennes de la Batmobile ne demandaient toutefois pas autant d’effort de conception. La voiture de Batman a été plusieurs fois basée sur des modèles existants dont la carrosserie était plus ou moins revue et corrigée. Pour les films des années 90, des châssis de Chevrolet ont notamment été utilisés. Avant cela, à la télévision, Batman a conduit tour à tour une Cadillac en 1943, une Mercury en 1949, ou encore un concept car de Lincoln Futura stylisée dans les années 60.

Arnaud Dumas

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS