Les ventes de la Nintendo Switch en forte baisse

La société japonaise Nintendo Co Ltd a fait état jeudi 5 août d'un repli de 22% des ventes de sa console Switch au cours du trimestre clos en juin, signe que la demande s'estompe alors que l'appareil est depuis cinq ans sur le marché.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les ventes de la Nintendo Switch en forte baisse
La société japonaise Nintendo Co Ltd a fait état jeudi d'un repli de 22% des ventes de sa console Switch au cours du trimestre clos en juin, signe que la demande s'estompe alors que l'appareil est depuis cinq ans sur le marché. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

L'effet confinement sur les ventes de consoles s'estompe, en tout cas pour Nintendo. Les ventes de sa console Switch ont chuté de 22% d'avril à juin 2021. Les ventes de la seule console Switch Lite, spécialement créée pour le jeu en mode portable, ont diminué de plus de 50% sur le trimestre d'avril à juin, à 1,14 million d'exemplaires. Au total, Nintendo a vendu 4,45 millions de consoles Switch, y compris le modèle Lite. Le fabricant de jeux espère relancer les ventes de la Switch, notamment avec le lancement du nouveau modèle Switch OLED le 8 octobre prochain.

Au premier trimestre, le bénéfice d'exploitation du créateur de Super Mario et Animal Crossing est ressorti à 119,8 milliards de yens (920 millions d'euros), en baisse de 17% par rapport à 2020 et légèrement en deçà d'une estimation de neuf analystes qui misaient sur un résultat à 129,3 milliards de yens.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Nintendo, connu pour ses prévisions prudentes, a maintenu sa prévision de bénéfice annuel à 500 milliards de yens, en-dessous du consensus à 623,5 milliards.

Sony s'en sort mieux

Son concurrent Sony a relevé mercredi sa prévision de bénéfice annuel après avoir dégagé un résultat opérationnel record au premier trimestre marqué par une forte demande pour sa console PlayStation 5. Les deux sociétés ont par ailleurs averti que les pénuries de semi-conducteurs pourraient nuire à la production des consoles de jeux au cours de l'année.

Avec Reuters (Tim Kelly et Sam Nussey, version française Lucinda Langlands-Perry, édité par Blandine Hénault)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS