Les ventes de Kingfisher reculent légèrement au 2e trimestre

LONDRES (Reuters) - Le numéro un européen du bricolage Kingfisher a affiché jeudi une légère baisse de ses ventes au deuxième trimestre, malgré de bonnes performances en France.

Partager

Le groupe, notamment propriétaire des enseignes B&Q en Grande-Bretagne, Castorama et Brico Dépôt en France, a affiché une baisse de 0,5% des ventes trimestrielles de ses magasins ouverts depuis plus d'un an.

Les ventes avaient augmenté de 3,3% au premier trimestre, et les analystes interrogés par Reuters anticipaient une baisse de 4% pour le deuxième trimestre.

Ce recul s'explique principalement par une chute de 6,7% des ventes des enseignes britanniques B&Q, concurrencées par la liquidation totale de leur rival Focus DIY, en faillite.

Les ventes de Kingfisher ont augmenté de 3,7% en France et de 1,7% dans le reste du monde, des gains en Pologne, en Russie et en Espagne éclipsant un recul en Chine.

Le cours de l'action Kingfisher dépasse l'évolution l'indice Stoxx européen du secteur de la distribution de 2% cette année. Il a ouvert jeudi en hausse de 3,67% à 2,62 livres.

Le secteur de la distribution pâtit globalement de la baisse du pouvoir d'achat en Grande-Bretagne comme dans de nombreux pays européens frappés de mesures d'austérité budgétaire.

Mark Potter, Natalie Huet pour le service français, édité par Nicolas Delame

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS