Les ventes de Kering grimpent de 26% au 1er trimestre avec le rebond de Gucci

PARIS (Reuters) - Kering a fait état mardi d'une hausse de 26% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 3,9 milliards d'euros, grâce au rebond prononcé des ventes de Gucci, sa marque vedette, et au dynamisme de son activité en Asie et aux Etats-Unis, qui a éclipsé l'effet des nouveaux confinements dus au coronavirus en Europe.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les ventes de Kering grimpent de 26% au 1er trimestre avec le rebond de Gucci
Kering a fait état mardi d'une hausse de 26% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 3,9 milliards d'euros, grâce au rebond prononcé des ventes de Gucci, sa marque vedette, et au dynamisme de son activité en Asie et aux Etats-Unis, qui a éclipsé l'effet des nouveaux confinements dus au coronavirus en Europe. /Photo d'archives/REUTERS/Adrees Latif

Gucci, qui contribue pour 60% au chiffre d'affaires du groupe de luxe français et à 80% de son bénéfice, a vu ses ventes comparables augmenter de 24,6% sur les trois premiers mois de l'année, par rapport à la même période de 2020. Cette hausse est supérieure à la croissance de 19% attendue par les analystes.

La marque a davantage souffert que ses concurrentes telles que Louis Vuitton (LVMH) et Hermès en 2020, nourrissant les craintes chez les investisseurs d'un élan soudainement brisé après cinq années de très forte croissance.

Au niveau du groupe, les ventes se sont envolées de 83% dans la région Asie-Pacifique, la première touchée par la pandémie de COVID-19 début 2020, et de 46% aux Etats-Unis.

Les ventes en ligne ont elles aussi été dynamiques et représentent désormais 14% du total.

(Silvia Aloisi et Sarah White; version française Bertrand Boucey)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS