Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Les ventes de Ferrari ont marqué le pas en 2009

Publié le

Le constructeur de voitures de luxe Ferrari a aussi été victime de la crise.

Les ventes de Ferrari ont marqué le pas en 2009 © DR

Selon ses résultats annuels publiés le 16 février, le groupe a enregistré une baisse de 5% de ses ventes à 6 250 véhicules par rapport à 2008, jugée comme la meilleure année de toute l’histoire du groupe. Malgré ce fléchissement, le constructeur s’en sort bien sur un segment (voitures de luxe) en recul de 35% en 2009. «  Ces résultats ont été atteint grâce au succès extraordinaire de la Californie Ferrari pour laquelle 60% des clients sont nouveaux », assure le groupe.

Dans le détail, c’est le marché américain qui reste le premier client du constructeur avec 1 467 unités vendues. En Europe, ses ventes reculent de 6% à 2 752 voitures. Une chute compensée par le bond des ventes sur le marché du Moyen-Orient (+29%) et en Chine (206 unités vendues).

245 millions d’euros

Quant à sa situation financière, le groupe a enregistré un bénéfice d’exploitation de 245 millions d’euros contre 341 millions d’euros en 2008. Une baisse qu’il justifie par des effets négatifs des volumes, le mix produit et les taux de change défavorables. En effet, la plupart des ventes du groupe se font en dollars. Or la faiblesse de cette devise a eu un impact majeur sur les résultats du groupe. Son chiffre d’affaires a reculé de 7% à 1,7 milliards d’euros.

Pour 2010, le constructeur reste prudent. «  2010 sera une année très difficile et les premiers signes de reprise des petits modèles ne viendront pas avant l’automne prochain », selon le président de Ferrari Luca di Montezemolo. Pour résister, il compte sur l’innovation technique, en augmentant ses investissements en R&D, et sur l’environnement. Il doit présenter la Ferrari 599 hybride dans quelques jours à Genève par exemple.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle