Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Les ventes de diesel toussotent en France suite à l'affaire Volkswagen

, ,

Publié le

Vu sur le web Si les ventes du groupe allemand résistent plutôt bien, c'est l'ensemble de la filière diesel qui semble touchée par le scandale des moteurs truqués. C'est le cas notamment en France, souligne un article des Echos, qui indique que les ventes de véhicules diesel ne représentent plus que 38% des achats des particuliers depuis le début de l'année, contre 64% il y a trois ans.

Les ventes de diesel toussotent en France suite à l'affaire Volkswagen © Stateofplace - Flickr - C.C.

Après le scandale des moteurs truqués chez Volkswagen, les acheteurs particuliers se détournent du diesel. C'est ce qu'indique ce vendredi 18 mars un article des Echos qui donne les données transmises par un constructeur automobile, sans préciser s'il s'agit d'un groupe français ou étranger.

En France, les ventes de diesel aux particuliers seraient ainsi tombées à un niveau historiquement bas, avec 38% des ventes grand public depuis le début de l'année. A titre de comparaison, elle étaient encore de 44% en 2015 et de 64% en 2012.

Interrogé par Les Echos, le président du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), François Roudier, estime que cette tendance devrait s'accélérer et que les ventes de véhicules diesel devraient représenter seulement un tiers des achats des particuliers.

L'effet plans antipollution

Déjà en 2015, les ventes de diesel auraient chuté de 14,8% alors que les véhicules essences ont progressé de plus de 20%. Les retombées du scandale des moteurs truqués, comme les plans antipollution annoncés dans les grandes villes comme Paris ou le manque de pertinence des tests antipollution, ont clairement eu un impact sur les ventes de diesel, tous constructeurs confondus, Volkswagen semblant jusqu'à présent plutôt bien résister.

Reste à savoir à quel point les achats des professionnels - compte tenu notamment de l'avantage fiscal avec la TVA récupérable sur les modèles diesel dans les flottes - permettra de limiter la casse pour les constructeurs. Les conséquences de la hausse de la fiscalité sur le diesel reste également imprévisibles, une remontée des cours du brut pouvant rendre complètement indolore ce relèvement et redonner un avantage économique conséquent au gazole.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

22/03/2016 - 11h00 -

Le scandale VW qui impacte les ventes de diesel??
Drôle d'analyse. Je crois que c'est plutôt les menaces d'augmenter les taxes sur le prix du gazoil !
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle