Les ventes d’iPhone tombent à leur plus bas niveau en 4 ans, et ce n’est pas fini

Les livraisons d’iPhone au quatrième trimestre 2018 auraient plongé de 13,5% à 67 millions d’unités, leur niveau le plus bas en quatre ans. Apple sauve sa seconde place mondiale derrière Samsung Electronics en 2018. Mais l’année 2019 s’annonce très compliquée pour le géant californien des mobiles.

Partager
Les ventes d’iPhone tombent à leur plus bas niveau en 4 ans, et ce n’est pas fini
L'iPhone Xs, l'un des trois modèles de la nouvelle génération d'iPhone

Tim Cook, PDG d’Apple, a averti les investisseurs d’une révision à la baisse des résultats attendus au quatrième trimestre 2018, traditionnellement le trimestre à plus forts revenus de l’entreprise. Un coup de mou qu’il attribue à 100% à la diminution des ventes de l’iPhone, le produit phare du groupe qui représente 63% de son chiffre d’affaires total. Mais il s’est bien gardé d’indiquer de combien, gardant les détails à la présentation officielle des résultats financiers le 29 janvier 2019.

Perte de 2 points de part de marché

Selon les calculs de L’Usine Nouvelle, les ventes d’iPhone ont plongé de 15% en valeur à 52,2 milliards de dollars. Mais qu’en-t-il en volume ? Shobhit Srivastava, analyste au cabinet Counterpoint, a accepté de nous faire la confidence. Selon ses estimations préliminaires, les livraisons seraient tombées aux alentours de 67 millions d’unités, leur plus bas niveau en quatre ans. Ceci représenterait un recul de 13,5% et une perte de deux points de part de marché par rapport au quatrième trimestre 2017. Rien n’est encore définitif. Compte tenu de la hausse des prix moyens liée à la nouvelle génération d’iPhone, plus chère que la génération précédente, la chute pourrait être plus sévère et atteindre jusqu’à 20% !

Le patron de la firme à la pomme explique ces mauvais résultats principalement par le ralentissement du marché chinois qui représente son deuxième plus gros débouché après les Etats-Unis avec 20% de son chiffre d’affaires total. Mais pour Counterpoint, les vraies raisons sont ailleurs. Avec les nouveaux iPhone XR, iPhone XS et iPhone XMax, les prix des iPhone ont flambé de 25 à 30%, mettant la loyauté des clients en Chine et dans d’autres pays émergents à rude épreuve. L’autre cause découle de la bataille commerciale sans merci que livre Washington à Pékin. L’affaire Huawei, avec l’arrestation de sa directrice financière Sabrina Meng au Canada à la demande des autorités américaines, a suscité un grand émoi auprès des consommateurs chinois. Le réflexe nationaliste en a poussé certains à boycotter les produits d’Apple au profit de marques locales.

Risque de Boycott accru en Chine

Selon Shobhit Srivastava, le géant californien des mobiles sauve malgré tout sa deuxième place sur le podium mondial en 2018 derrière Samsung, place qu’il l’a cédée pendant le deuxième et le troisième trimestre 2018 à Huawei. "Mais l’année 2019 s’annonce très difficile pour Apple", prévient l’analyste de Counterpoint. Les causes, qui l’on fait trébucher au quatrième trimestre 2018, ne sont pas près de disparaître, et le boycott des produits de la firme à la pomme en Chine pourrait s’amplifier si la crise autour de Huawei venait à s'envenimer. Sans compter le risque de voir certains iPhone interdits à la vente en Allemagne et en Chine pour violation de brevets de Qualcomm. Apple semble déjà anticiper la poursuite du recul de ses ventes. Selon le Nikkei Asian Review, il aurait réduit de 10% ses commandes de production à ses fournisseurs et sous-traitants pour le premier trimestre 2019.

Ces déboires n’empêchent pas Apple d’afficher toujours une forme insolente. Selon L’Usine Nouvelle, le groupe de Cupertino devrait clôturer 2018 avec un chiffre d’affaires record de 261,3 milliards de dollars, en augmentation de 9,2%, et aussi avec un bénéfice record à en croire les promesses de Tim Cook. "A la fin de 2018, les livraisons cumulées d’iPhone ont atteint 1,5 milliard d’unités et le chiffre d’affaires généré 1000 milliards de dollars ", estime Counterpoint.

Cap sur les services

Mais pour Tim Cook, le vrai virage réside dans les services (iTunes, AppStore, Apple Pay, vidéo…). Cette activité de monétisation de l’immense parc installé des matériels de la firme devient le principal moteur de développement de l’entreprise. En 2018, elle représente un chiffre d’affaires de 39,5 milliards de dollars, en bond de 26,2%. Un résultat qui met Apple sur la bonne voie pour atteindre son objectif de 50 milliards de dollars dans ce domaine en 2020, le double de celui en 2016.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - TOULOUSE BUSINESS SCHOOL

Travaux de maintenance, réparation et rénovation sur le campus parisien de TBS Education

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS