Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Les véhicules électriques et hybrides continuent de gagner du terrain en France

, , ,

Publié le

Avec des ventes en hausse de 55% pour les voitures électriques et de 60% pour les hybrides, la part de marché des véhicules verts dépasse désormais les 3%. La Zoé de Renault termine sa première année de commercialisation en tête des ventes de véhicules particuliers électriques.

Les véhicules électriques et hybrides continuent de gagner du terrain en France © Renault

Les ventes de voitures électriques et hybrides ont connu une forte progression l'an dernier en France et représentent 3,1% de part de marché, d'après les chiffres publiés mercredi 8 janvier par l'association professionnelle pour le développement de la mobilité électrique (Avere).

La Zoé, reine de l'électrique

Les immatriculations de voitures électriques particuliers ont par exemple progressé de 55% par rapport à 2012, à 8 779 unités. Pour sa première année de commercialisation, la Renault Zoé s'impose en tête des ventes dans cette catégorie avec 5 511 immatriculations, devant la Nissan Leaf (1 438 unités) et la Bluecar de Bolloré (658 unités).

Du côté des utilitaires légers électriques, les ventes ont augmenté de 42% à 5 175 unités. Renault est là aussi à la fête avec son Kangoo II, qui représente 75% de ce marché.

Forte progression des ventes d'hybrides

Enfin, les ventes de modèles hybrides se sont envolées. Elles ont augmenté de 60% à 46 785 véhicules, dont 32 799 dotés d'une motorisation essence et 13 986 dotés d'une motorisation diesel, selon l'Avere.

Ralentissement à prévoir en 2014 ?

Bien qu'en forte hausse, ces chiffres ne représentent toujours qu'une goutte d'eau parmi le 1,79 million de voitures neuves écoulées l'an dernier dans l'Hexagone.

Malgré un élargissement de l'offre de modèles disponibles et la mise en place d'infrastructures adaptées (bornes de recharge notamment), la progression des ventes de véhicules verts pourrait être ralentie en 2014 avec le durcissement du bonus-malus effectif depuis le 1er novembre dernier.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle