Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris au 03/01/2012

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies mardi à la clôture de la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a fini en hausse de 0,72% à 3.245,40 points, le retour de l'euro au-dessus de 1,30 dollar et des indicateurs d'activité dans la construction et l'industrie jugés de bon augure aux Etats-Unis ayant dopé les Bourses.

Partager

* Toutefois, Paris a fait moins bien que Londres (+2,29%) ou Francfort (+1,5%), freiné notamment par SANOFI (-0,23% à 57,29 euros) et VIVENDI (-0,6% à 17,405 euros).

* SANOFI a subi des prises de bénéfices après avoir bondi d'environ 9% en décembre et avoir été l'une des rares hausses du CAC 40 en 2011 (+18,6%). Les investisseurs jugent notamment inopportuns les rachats d'actions réalisés l'an dernier alors que le laboratoire aurait pu investir ces fonds dans son développement, à l'heure où de nombreux brevets vont tomber dans le domaine public.

* Les valeurs CYCLIQUES ont profité du contexte macroéconomique du jour et de valorisation attractive. Les valeurs automobiles ont engrangé des gains substantiels : PSA PEUGEOT CITROËN a pris 4,44% à 13,175 euros, RENAULT +2,88% à 28,39 euros et MICHELIN +2,83% à 47,725 euros. PLASTIC OMNIUM a enregistré la meilleure performance du SBF 120 (+5,5% à 16,69 euros).

* STMICROELECTRONICS (+5,17% à 4,946 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 après avoir fondu de 41% en 2011, SCHNEIDER ELECTRIC a gagné 4,09% à 43,26 euros (-27,36% en 2011) et SAINT-GOBAIN s'est adjugé 2,36% à 30,96 euros (-23% en 2011).

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (-1,11% à 8,836 euros) et SAFRAN (-0,81% à 23,31 euros) ont accusé les plus fortes baisses du CAC 40 sur des prises de bénéfices.

* FAIVELEY TRANSPORT a gagné 4,3% à 50,43 euros après avoir remporté un nouveau contrat en Allemagne auprès de Siemens et Bombardier.

* LAGARDÈRE a progressé de 4,59% à 22,01 euros. Qatar Holding a fait savoir qu'il pourrait accroître sa participation dans Lagardère, tout en excluant une prise de contrôle du groupe de médias, a indiqué l'Autorité des marchés financiers. .

* EURO DISNEY a bondi de 16,81% à 4,17 euros, la valeur ayant franchi à la hausse sa moyenne mobile à 50 jours (à 3,9002 euros).

Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

SAFRAN

VEOLIA ENVIRONNEMENT

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

974 - ST PIERRE

Acquisition de véhicules de transport en commun de type minicars.

DATE DE REPONSE 13/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS