Les valeurs à suivre à Wall Street

PARIS (Reuters) - Principales valeurs à suivre jeudi à Wall Street, où les contrats à terme indiquent une ouverture en hausse :
Partager
Les valeurs à suivre à Wall Street
IBM a déclaré jeudi qu'il allait scinder l'unité des services d'infrastructure gérée par sa division Global Technology Services pour se concentrer davantage sur le "cloud computing" (informatique dématérialisée), une activité à forte marge qui a connu un essor à mesure que les entreprises accéléraient leur passage au numérique. Son action gagne 14% dans les transactions en avant-Bourse. /Photo prise le 3 juin 2020/REUTERS/Loren Elliott

* MORGAN STANLEY a annoncé jeudi l'acquisition de la société de gestion d'actifs EATON VANCE pour environ 7 milliards de dollars (6 milliards d'euros) dans le cadre d'une transaction en cash et en actions. La banque américaine perd 2,6% en avant-Bourse tandis qu'Eaton Vance bondit de 36,3%.

* IBM a déclaré jeudi qu'il allait scinder l'unité des services d'infrastructure gérée par sa division Global Technology Services pour se concentrer davantage sur le "cloud computing" (informatique dématérialisée), une activité à forte marge qui a connu un essor à mesure que les entreprises accéléraient leur passage au numérique. Son action gagne 14% dans les transactions en avant-Bourse.

* AMERICAN AIRLINES, DELTA AIR LINES, UNITED AIRLINES, SOUTHWEST AIRLINES, SPIRIT AIRLINES et JETBLUE AIRWAYS gagnent entre 1% et 1,8% en avant-Bourse, toujours portées par l'espoir d'un plan d'aide gouvernemental de 25 milliards de dollars au secteur aérien.

* FACEBOOK a annoncé mercredi qu'il supprimerait les messages utilisant un "langage militarisé" pour appeler à intimider les électeurs ou les personnels des bureaux de vote ainsi qu'à surveiller ceux-ci, renforçant ainsi ses restrictions en vue de l'élection présidentielle américaine.

* ALPHABET - La Cour d'appel de Paris a confirmé jeudi la décision de l'Autorité de la Concurrence obligeant Google à négocier avec les éditeurs de presse français et les agences sur la rémunération leurs contenus.

* REGENERON et ELI LILLY gagnent respectivement 4,6% à 2,2% dans les échanges en avant-Bourse, Donald Trump ayant vanté les mérites de leurs traitements du COVID-19 que le président américain souhaite rendre plus largement disponibles.

* GILEAD SCIENCES a annoncé jeudi un accord portant sur la vente de 500.000 doses de son antiviral remdesivir aux pays européens, qui s'efforcent de constituer des stocks de ce traitement, l'un des deux seuls approuvés pour les patients atteints du COVID-19. Le titre prend 1,5% en avant-Bourse.

* JOHNSON & JOHNSON - La Commission européenne a annoncé jeudi la conclusion d'un accord avec le laboratoire Johnson & Johnson qui prévoit la livraison de 400 millions de doses de son candidat vaccin contre le COVID-19.

* TESLA - Le constructeur de véhicules autonomes va produire l'année prochaine une version de sa Model Y dotée d'une nouvelle technologie de batterie dans son usine de Berlin, ce qui pourrait entraîner un "risque de production important", a déclaré mercredi le directeur général, Elon Musk.

* DUN & BRADSTREET - Le spécialiste américain des données commerciales et financières a annoncé jeudi le rachat de la société de données et d'analyses Bisnode au groupe de capital-investissement suédois Ratos AB pour 7,2 milliards de couronnes suédoises (690 millions d'euros).

* COTY a annoncé mercredi le lancement d'un site internet de la marque de soins Kylie Skin en Grande-Bretagne, en France, en Allemagne et en Australie, ce qui permet au fabricant de cosmétiques de prendre 3,3% en avant-Bourse.

* DOMINO'S PIZZA a fait état jeudi d'un bénéfice par action de 2,49 dollars au titre du troisième trimestre, un chiffre en hausse par rapport à la même période l'an dernier mais inférieur au consensus Refinitiv IBES qui le donnait à 2,79 dollars. La chaîne de pizzerias recule de 4,4% en avant-Bourse.

* CITIGROUP - JPMorgan a abaissé sa recommandation de "surpondérer" à "neutre" après que la Réserve fédérale et l'Office of the Comptroller of the Currency (OCC), l'une des principales autorités réglementaires du secteur bancaire américain, ont infligé mercredi une amende de 400 millions de dollars à la banque pour sa mauvaise gestion des risques.

* HONEYWELL - CFRA abaisse sa recommandation à "vendre" contre "conserver".

(Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

COTY

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS