Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris et en Europe où les contrats à terme indiquent une ouverture en baisse :
Partager
Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
La française des jeux est à suivre à la Bourse de Paris. Le groupe va vivre sa première séance de cotation après sa privatisation. Le prix d'introduction a été fixé à 19,90 euros, le sommet de la fourchette initiale. /Photo prise le 18 octobre 2019/REUTERS/Charles Platiau

* LVMH a relevé son offre sur Tiffany, qui lui a donné en contrepartie accès à ses comptes, a-t-on appris mercredi auprès de sources au fait des discussions entre le géant français du luxe et le joaillier américain.

* FRANÇAISE DES JEUX - Le groupe va vivre sa première séance de cotation après sa privatisation. Le prix d'introduction a été fixé à 19,90 euros, le sommet de la fourchette initiale.

* FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES, PSA - General Motors a porté plainte contre Fiat Chrysler aux Etats-Unis, accusant le groupe italo-américain d'avoir corrompu des dirigeants syndicaux pendant plusieurs années. GM, qui entend obtenir des "dommages substantiels", assure que le but de sa démarche n'est pas de retarder le projet de fusion entre FCA et PSA.

* THYSSENKRUPP a annoncé jeudi qu'il renonçait à verser un dividende au titre de l'exercice 2018/2019 et a présenté des perspectives sans éclat pour l'année prochaine, accentuant la pression sur la nouvelle présidente du conseil de surveillance, Martina Merz, pour la vente de la division d'ascenseurs et l'amélioration du bilan. Le titre perd 4,6% en avant-Bourse. Dans son sillage, le sidérurgique allemand SALZGITTER pourrait céder 2% selon le courtier Lang & Schwarz.

* CASINO a dit jeudi avoir finalisé la veille son plan de refinancement annoncé le 22 octobre visant à renforcer sa liquidité et sa structure financière.

* ESSILORLUXOTTICA a annoncé jeudi le placement d'une émission obligataire de 5 milliards d'euros.

* INTERPARFUMS a annoncé jeudi que sa marge opérationnelle pourraitr légèrement dépasser les 14% initialement attendus en 2019 et vise un chiffre d'affaires de 500 millions d'euros pour l'année prochaine.

* SEADRILL - Le spécialiste norvégien des forages pétroliers en mer a annoncé jeudi la démission avec effet immédiat de son président John Fredriksen et a présenté un bénéfice trimestriel supérieur à ses propres objectifs.

* BMW - JPMorgan relève sa recommandation à "neutre" contre "surpondérer".

(Latitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

INTERPARFUMS

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS