Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en légère baisse de 0,14% à 4.534,59 points, dans un marché qui est redevenu frileux après sa nette progression de la mi-octobre et qui digère les nombreuses publications d'entreprises en attendant, vendredi, la première estimation du PIB américain au troisième trimestre vendredi.
Partager
Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris
Kering a bondi de 7,75%, plus forte hausse du SBF 120, après de solides chiffres de ses marques Gucci et Saint Laurent, jugés de bon augure pour les marges et la dynamique de résultats du groupe en 2016 et 2017. /Photo prise le 19 février 2016/REUTERS/Charles Platiau

* CAPGEMINI a chuté de 7,28% à 76,62 euros, plus forte baisse de l'indice SBF 120 dans de gros volumes d'échanges, après avoir affiché une croissance organique nettement inférieure aux attentes au troisième trimestre. Un analyste relève aussi que le numéro un européen des services informatiques dit s'attendre à des vents contraires pour les trimestres à venir et à une croissance organique du quatrième trimestre similaire à celle du troisième.

* A l'inverse, KERING a bondi de 7,75% à 203 euros, plus forte hausse du SBF 120 après de solides chiffres de ses marques Gucci et Saint Laurent, jugés de bon augure pour les marges et la dynamique de résultats du groupe en 2016 et 2017.

* Les autres valeurs du luxe en ont profité, avec un gain de 0,69% à 168,05 euros pour LVMH et de 0,77% à 371,2 euros pour HERMES.

* UNIBAIL RODAMCO a reculé de 3,03% à 222,7 euros et a sous-performé l'indice Stoxx du secteur immobilier européen (-1,95%), lui-même bon dernier du classement européen. Malgré des revenus en hausse de 5%, les ventes au détail ont été faibles au troisième trimestre chez les locataires du groupe, d'après un analyste. "La météo a éloigné les acheteurs des centres commerciaux ainsi que les attaques terroristes sur la région parisienne", a observé Ruud van Maanen, analyste senior chez ABN AMRO à Amsterdam.

* Dans son sillage, GECINA a perdu 2,18% à 132,25 euros, ICADE 2,13% à 66,22 euros et MERCIALYS 1,45% à 19,35 euros.

* RENAULT a progressé de 3,17% à 79,14 euros et GROUPE PSA (+2,78% à 13,66 euros) a également surperformé le secteur européen de l'automobile (+0,58%) après leurs chiffres d'affaires du troisième trimestre. Mais l'avantage est allé au premier qui a mieux tiré son épingle du jeu en Europe et trouvé plus vite de nouveaux relais de croissance à l'international.

* AIRBUS GROUP a pris 3,76% à 55,4 euros à la faveur de résultats trimestriels sans mauvaise surprise. Le groupe d'aérospatiale et de défense reste sous tension, la transition vers de nouvelles versions de l'A320 et de l'A330 et la montée en cadence de l'A350 pesant sur ses perspectives.

* INNATE PHARMA a pris 2,61% à 11,02 euros après l'annonce dans l'après-midi de résultats préliminaires encourageants pour l'anticorps humanisé IPH4102 visant à détruire les cellules de lymphomes T cutanés.

* VINCI a cédé 1,23% à 66,65 euros après un chiffre d'affaires trimestriel de 10 milliards d'euros, en baisse de 3,4% en données organiques et inférieur au consensus Inquiry Financial/Thomson Reuters. Le groupe a maintenu ses prévisions de tendances pour 2016.

* HAVAS a reculé de 1,41% à 7,32 euros après avoir publié une croissance organique du troisième trimestre de 2%, inférieure aux attentes d'après des analystes. "Havas a abaissé sa guidance 2016 pour sa croissance organique à 2,5%-3% (contre 3%-4% annoncés au premier semestre). Nous abaissons donc nos prévisions à 2,8% (contre 3,6%)," déclare Liberum dans une note.

* SOMFY a chuté de 6,25% à 370 euros alors que Manacor, l'une des holdings des actionnaires familiaux du groupe, a placé avec une décote importante 230.400 actions, soit environ 3,1% du capital du groupe spécialisé dans l'automatisation de l'ouverture des stores, au prix de 340 euros par action.

* BENETEAU a fini troisième des plus fortes progressions de l'indice CAC Mid & Small avec un gain de 8,88% à 10,3 euros à un niveau que le titre n'avait pas atteint depuis 6 mois. La valeur a profité des performances des activités "Habitat de loisirs" et "Bateaux". Portzamparc, dans une note, a salué un trimestre solide, un message positif sur les perspectives et a jugé que les difficultés du groupe étaient probablement passées.

* MAISONS DU MONDE a pris 4,77% à 26,8 euros à la faveur d'un solide troisième trimestre (hausse des ventes de 25%) et d'un relèvement d'objectif de cours de Portzamparc, à 31,4 euros contre 26,7 euros précédemment.

(Laetitia Volga, édité par Dominique Rodriguez)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous Pression en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Saint-Paul-Trois-Châteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - EDF SA

Recherche d'un SI de gestion des plans, des surfaces et des occupants pour le parc immobilier du Groupe EDF, géré par la Direction de l'immobilier.

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS