Electronique

Les utilisateurs des logiciels Mercury en colère contre HP

, , ,

Publié le

Des utilisateurs de 35 grandes entreprises se plaignent d'une hausse « déguisée » des tarifs du logiciel QualityCenter de Mercury. Un programme racheté par HP en 2006 pour environ 4,5 milliards de dollars.

Les utilisateurs des logiciels Mercury en colère contre HP © REUTERS

Les hausses de tarifs passent de plus en plus mal dans l'informatique.... On se souvient de la longue croisade des clubs d'utilisateurs de SAP contre sa volonté d'accroître ses tarifs de maintenance. C'est désormais au tour des utilisateurs français du progiciel QualityCenter de Mercury Interactive de s'unir contre ce qu'ils perçoivent comme une hausse déguisée des tarifs.

Mercury Interactive est un spécialiste des solutions de test et de gestion de la qualité logicielle. Et l’entreprise est donc passée sous le giron de HP, après son rachat il y a 5 ans.

Le Club des utilisateurs Mercury France, baptisé eCUME, regroupe des représentants de 35 grandes entreprises utilisatrices. On y trouve notamment Alcatel-Lucent, Renault et Total. Créé pour apporter à ses membres « un soutien dans la maîtrise et l’utilisation des outils HP issus de la société Mercury », l'association dénonce aujourd'hui la tarification spécifique appliquée à la nouvelle version « Premier » de QualityCenter.

Pour l'eCUME, « Premier »  n'est pas un « nouveau produit » mais une « extension » de la version Enterprise, pour laquelle ses membres ont déjà souscrit des contrats de maintenance. Et l'association de préciser que « l’ajout de fonctionnalités doit [...] entrer dans le cadre de la maintenance, dont le coût proche de 20% du montant de la licence, qu’ils payent depuis plusieurs années, couvre largement le développement ».

Eric Riou du Cosquer, président de l'eCUME, redoute par ailleurs que « HP ne cesse de faire évoluer le produit Enterprise pour se concentrer sur la version Premier ». Et forcer ainsi ses clients à la migration vers une nouvelle application, plus chère.

Contacté ce matin, HP n'a pu nous répondre dans les délais.

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

13/01/2011 - 17h08 -

Voilà qui risque d'accélerer le déploiement de solutions libre rendant indépendant l'utilisateur des rapaces en tout genre... Je pense en particulier à : - Peugeot ( http://fr.wikinews.org/wiki/PSA_Peugeot_Citro%C3%ABn_migre_vers_Linux ) - les administrations comme les Impots ou la gendarmerie ( http://www.01net.com/editorial/370899/la-gendarmerie-abandonne-windows-pour-linux/ )
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte