Les USA vont imposer des restrictions de visa aux employés de Huawei

WASHINGTON (Reuters) - Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a déclaré que les Etats-Unis imposeraient des restrictions en matière de visa aux employés des entreprises chinoises comme Huawei Technologies qui sont soupçonnées de faciliter les atteintes aux droits de l'homme.
Partager
Les USA vont imposer des restrictions de visa aux employés de Huawei
Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a déclaré que les Etats-Unis imposeraient des restrictions en matière de visa aux employés des entreprises chinoises comme Huawei Technologies qui sont soupçonnées de faciliter les atteintes aux droits de l'homme. /Photo prise le 15 juillet 2020/REUTERS/Andrew Harnik

S'exprimant jeudi lors d'une conférence de presse à Washington, Mike Pompeo a également mis en garde les entreprises de télécommunications dans le monde désireuses de travailler avec Huawei, estimant qu'elles "devraient elles-mêmes considérer" qu'elles "font des affaires avec des auteurs participant à l'atteinte aux droits de l'homme".

Le secrétaire d'État américain a ajouté que Washington devrait prendre prochainement un ensemble de nouvelles décisions sur les entreprises de télécommunications chinoises afin de mieux protéger les données des citoyens américains face à la Chine.

Dans une déclaration distincte faisant référence à des allégations d'abus contre la minorité musulmane en Chine, Mike Pompeo a accusé Huawei d'être "un bras de l'Etat du Parti communiste chinois qui censure les dissidents politiques et autorise les camps d'internement de masse dans le Xinjiang (...)".

Huawei est depuis longtemps au coeur d'un différend entre les Etats-Unis et la Chine sur le contrôle des hautes technologies. Washington tente de convaincre ses alliés d'exclure le groupe chinois de la 5G en arguant du fait que ses équipements pourraient faciliter les activités d'espionnage chinoises, ce que le groupe chinois conteste.

Mercredi, la Grande-Bretagne a décidé qu'elle n'utiliserait plus aucun équipement du groupe chinois pour son réseau télécoms 5G d'ici 2027.

(David Brunnstrom et Humeyra Pamuk; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS