Les USA pourraient bannir l'application TikTok des "stores"-document

NEW YORK/WASHINGTON (Reuters) - Le décret signé par Donald Trump en vue d'interdire l'application vidéo TikTok aux Etats-Unis pourrait se matérialiser par un retrait des boutiques de téléchargement pour smartphones et rendre illégal l'achat d'espaces publicitaires sur TikTok, selon un document de la Maison blanche consulté par Reuters.
Partager
Les USA pourraient bannir l'application TikTok des
Le décret signé par Donald Trump en vue d'interdire l'application vidéo TikTok aux Etats-Unis pourrait se matérialiser par un retrait des boutiques de téléchargement pour smartphones et rendre illégal l'achat d'espaces publicitaires sur TikTok, selon un document de la Maison blanche consulté par Reuters. /Photo prise le 8 août 2020/REUTERS/Joshua Roberts

Donald Trump a signé la semaine dernière un décret interdisant aux entreprises américaines toute transaction avec les groupes chinois ByteDance, propriétaire de TikTok, et Tencent, qui possède l'application de messagerie WeChat. Le président américain a par ailleurs donné jusqu'au 15 septembre à TikTok pour vendre ses opérations aux Etats-Unis, sous peine de les interdire.

Aucune précision n'a été donnée sur la portée du décret, lequel indique seulement que le département américain du Commerce aura la charge de définir les transactions qui seront interdites à l'issue du délai de 45 jours fixé par Donald Trump.

Le document de la Maison blanche, envoyé la semaine passée à des partisans, fournit un aperçu de la réflexion de l'administration Trump. Il montre que Washington envisage d'affecter des aspects majeurs des opérations et du financement de TikTok, sur fond d'inquiétudes pour la sécurité nationale et les données des utilisateurs de l'application.

"Les transactions interdites pourraient comprendre, par exemple, les accords rendant l'application TikTok disponible sur les 'app stores', l'achat de publicités sur TikTok et accepter des conditions d'utilisation pour télécharger TikTok sur l'appareil d'un utilisateur", est-il écrit dans le document.

Une source au fait du document de la Maison blanche a vérifié son authenticité.

Aucun commentaire n'a été obtenu auprès de TikTok dans l'immédiat.

(Karen Freifeld à New York et Alexandra Alper à Washington; version française Jean Terzian)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS