Les USA ne prévoient plus d'enquêtes sur des banques suisses

ZURICH (Reuters) - Les Etats-Unis ne prévoient pas de nouvelles enquêtes fiscales contre des banques suisses, a indiqué l'ambassadeur américain à Berne dans une interview publiée samedi par le quotidien Le Temps.

Partager

La banque suisse UBS avait été visée l'an dernier par une enquête américaine sur des clients soupçonnés de fraude fiscale.

En juin, le parlement suisse a ratifié un accord conclu entre Berne et Washington et prévoyant la fin de cette enquête. Prié par Le Temps de dire si de nouvelles enquêtes étaient prévues, l'ambassadeur Donald Beyer a répondu qu'à sa connaissance, il n'y en avait aucune.

"Rien de tel n'est prévu à ma connaissance. Le gouvernement américain apprécie la bonne foi dont la Suisse a fait preuve lors de la ratification de l'accord, ainsi que ses efforts pour en finir avec son passé de paradis fiscal", a-t-il déclaré.

En février 2009, UBS a accepté de verser 780 millions de dollars et de fournir des données confidentielles sur 280 de ses clients afin de se débarrasser des accusations de fraude fiscale.

Berne a ensuite accepté de fournir à Washington des données bancaires sur 4.450 autres clients d'UBS, mettant à mal les règles de secret bancaire de la confédération helvétique.

Stephanie Nebehay et Lisa Jucca. Gregory Schwartz pour le service français

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS