Les USA dominent le classement des fusions & acquisitions au 2e trimestre

par Greg Roumeliotis et Pamela Barbaglia

NEW YORK/LONDRES (Reuters) - Le marché mondial des fusions et acquisitions (M&A) a été soutenu au deuxième trimestre par des opérations de grande ampleur, notamment de la part des entreprises américaines qui ont ignoré les tensions commerciales internationales et profité des opportunités offertes par les marchés actions et de la dette pour entreprendre des rapprochements d'envergure.

Le volume des M&A au niveau mondial a atteint 842 milliards de dollars (740 milliards d'euros) sur la période avril-juin, selon des données préliminaires publiées par Refinitiv, reculant de 13% et 27% par rapport respectivement au premier trimestre de 2019 et au deuxième trimestre de 2018.

Si les incertitudes entourant les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et la peur d'une confrontation militaire entre les Etats-Unis et l'Iran pèsent sur la confiance des entreprises, celle-ci est en partie apaisée par des marchés financiers dynamiques, qui permettent de grandes acquisitions.

Le nombre total d'opérations est revenu à son plus bas niveau trimestriel depuis la crise de 2008 et aurait été encore plus faible sans les très grosses opérations américaines, selon les données Refinitiv.

"La grande majorité des opérations de transformation d'une valeur de plus de 10 milliards de dollars ont eu lieu aux Etats-Unis. Cela signifie que l'Europe est à la traîne et que si les entreprises américaines doublent de taille, leurs homologues européennes risquent de perdre leur avantage concurrentiel", a conclu le co-responsable mondial des M&A de JP Morgan, Hernan Cristerna.

Parmi les principales opérations conclues ce trimestre, il y a la fusion de 121 milliards de dollars entre la division aéronautique de United Technologies avec l'entreprisede défense Raytheon , le rachat d'Allergan par le groupe américain Abbvie pour 63 milliards de dollars ou encore l'acquisition d'Anadarko par Occidental Petroleum pour 38 milliards de dollars.

Alors que l'activité M&A aux Etats-Unis a baissé seulement de 3% par rapport à l'an dernier, revenant 466 milliards de dollars ce deuxième trimestre, les opérations en Europe et Asie ont plongé respectivement de 54% et 49% pour s'établir à 152 milliards de dollars et 132 milliards.

Dans un contexte de résistance politique et d'inquiétudes liées au contrôle réglementaire, des tentatives de mégafusions européennes, comme le rapprochement de Fiat Chrysler Automobiles et Renault ou encore celui de la Deutsche Bank et le Commerzbank, ont échoué.

Les opérations transfrontalières de M&A ont également souffert des tensions commerciales.

"La facilité avec laquelle les entreprises ont abordé la mondialisation a décliné. Les modèles régionaux et le réalignement des chaines d'approvisionnement nationales se substituant aux autres modèles", a déclaré Cary Kochman, un des responsables du M&A chez Citigroup.

Les fusions & acquisitions réalisées par des sociétés de capital-investissement ont bondi pour atteindre 136 milliards de dollars, résultat presque sans précédent.

Certains banquiers d'affaires affirment qu'une future hausse du nombre d'opérations pourrait être liée à une plus grande confiance que les petites entreprises accorderaient désormais au M&A après cette vague de grosses opérations.

"Ce que nous avons vu jusqu'à présent cette année, c'est un nombre constant de grosses transactions et tous les signes suggèrent que cela va continuer", a dit le responsable des M&A américaines de Morgan Stanley, Tom Miles.

"Mais ce qui commence aussi à se produire, c'est que les petites et moyennes entreprises, qui étaient réticentes à l'idée de conclure des opérations au début de l'année, se sentent désormais suffisant confiance dans le contexte économique pour envisager des M&A", a ajouté Tom Miles.

(Emma Cruz pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS