Les trois dossiers qui ont fait chuter Stéphane Travert

Il a eu beau défendre bec et ongle le gouvernement, s'afficher comme l'un des plus fidèles lieutenants d'Emmanuel Macron, Stéphane Travert n'a pas résisté au dernier remaniement. Sa proximité avec les lobbies, ses hésitations sur le glyphosate et la démission de Nicolas Hulot lui auront été fatales.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les trois dossiers qui ont fait chuter Stéphane Travert
Stéphane Travert, ex-ministre de l'Agriculture.

Le scandale du glyphosate

S'il y a un thème qui a marqué les 15 mois de fonction de Stéphane Travert, c'est probablement celui-ci : le glyphosate. Entre l'Union Européenne, qui a renouvelé l'autorisation du pesticide pour 5 ans et les associations de défense de l'environnement, qui souhaitaient une interdicition immédiate du produit, le ministère de l'Agriculture a finalement opté pour une transition en douceur avec une sortie du glyphosate dans un délai de 3 ans. En juin dernier, Stéphane Travert avait d'ailleurs participé à la mise en place d'une "task force" sur le sujet pour assurer l'accompagnement des producteurs dans la transition.
Favorable à un changement des pratiques sans passer par la législation, l'ex ministre de l'Agriculteur avait toutefois fini par affirmer qu'une proposition de loi pourrait voir le jour "si au terme des trois ans, il n'y a pas de solutions et que nos partenaires ne sont pas rentrés dans ce processus que nous souhaitons mettre en place avec eux".


La prétendue proximité avec les lobbies

La position de Stéphane Travert sur les pesticides lui a valu d'être critiqué pour sa prétendue proximité avec les lobbyistes. L'attaque est d'abord venue du député européen Yannick Jadot qui l'accuse d'être "le lobby à l'intérieur du gouvernement". La députée socialiste Delphine Batho avait, quant à elle, affirmé, à l'occasion des débats sur la loi Alimentation, que des industriels avaient eu accès à un amendement avant les parlementaires.
Des accusations qui ont forcé l'ex ministre à démentir ses liens avec l'industrie agrochimique. "Ça commence à bien faire. (…) Cela fait des semaines et des semaines qu’on m’insulte à longueur de journée, en disant que je suis aux mains des lobbies. C’est quoi, les lobbies ? Est-ce que c’est la FNSEA, est-ce que c’est la Coordination rurale, est-ce que c’est la Confédération paysanne, qui sont les organisations syndicales ?" s'était alors emporté Stéphane Travert.

La démission de Nicolas Hulot

Les tensions entre les deux ministres étaient connues de tous. Leur différente approche de la sortie du glyphosate mais également leur vision divergente sur le futur de l'agriculture avaient donné lieu à de nombreuses passes d'armes. La démission de Nicolas Hulot, à la fin du août dernier, avait été imputée en partie à ministre de l'agriculture alors surnommé "le tombeur de Hulot".

Des dossiers qui ne doivent toutefois pas faire oublier le gros chantier des Etats Généraux de l'Alimentation menés par l'ex-ministre. Comme l'a souligné Christiane Lambert de la FNSEA, Travert restera "le ministre des EGA". Son départ intervient deux semaines après l'adoption du texte par l'Assemblée Nationale.

0 Commentaire

Les trois dossiers qui ont fait chuter Stéphane Travert

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS