Les TPE pas convaincues par le crédit compétitivité

Seules 31 % des très petites entreprises (TPE) prévoient d’utiliser le CICE pour former leurs salariés l’an prochain et 13 % seulement prévoient d’embaucher.

Partager

Les TPE pas convaincues par le crédit compétitivité

Lundi 17 décembre, François Hollande a assuré le service après-vente du pacte de compétitivité du gouvernement, en visitant l’usine de Radiall à Château-Renault (Indre et Loire). L’exercice était nécessaire. Selon le baromètre Ifop et Fiducial, réalisé auprès des 1001 patrons de très petites entreprises, le plan présenté par le gouvernement dans la foulée du rapport Gallois n’a pas soulevé l’enthousiasme du petit patronat.

D’après le sondage, seuls 33 % des patrons de TPE interrogés - et même 22 % de ceux des TPE industrielles- estiment que le pacte de compétitivité "va dans le bon sens". Ils ne sont que 18 % à juger celui-ci susceptible de remettre l’économie française dans le champ de la mondialisation. C’est dire si la pédagogie est indispensable pour le chef de l’Etat.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Seul un quart des entreprises attend "un impact positif"

En instaurant un mécanisme pour avancer le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) dans la trésorerie des PME dès 2013, le gouvernement espérait aussi que les chefs d’entreprises tiendraient compte de ce coup de pouce dans leurs business plans de l’année prochaine. À en croire les résultats du sondage, les patrons des TPE n’ont pas vraiment décidé ce qu’ils feraient du CICE. Les 10 milliards d’euros débloqués en 2013 et 20 milliards d’euros en 2014 devraient peu servir l’emploi. Seulement 13 % des TPE estiment que le CICE devrait les inciter à embaucher, alors que le ciblage sur les bas salaires doit permettre de soutenir mathématiquement la création d’emplois et que le gouvernement en attend 32 000 créations de postes en 2013 et 300 000 sur cinq ans.

Les entreprises sont un peu plus nombreuses à anticiper un impact en faveur de la formation de leurs salariés (31 % veulent les former davantage). Au total, ils sont 25 % à attendre un "impact positif" sur leur activité. Quant aux investissements, ils ne sont que 19 % à en prévoir.

Une raison à cela. Au-delà du coup de pouce fiscal, la situation économique générale s’est dégradée. Les patrons de TPE sont loin de voir la vie en rose. Alors que la moitié des patrons envisageaient avec optimisme leur activité personnelle en septembre, cette proportion a reculé à 46 % en décembre. Les chefs d’entreprises revoient aussi à la baisse leurs prévisions d’embauches. 6 % des patrons anticipent des embauches dans les trois prochains mois, contre 10 % en septembre tandis que 20 % déclarent avoir subi des limitations dans leurs demandes de financement bancaire au cours des derniers mois. Le CICE ne pourra pas tout régler.

Solène Davesne

Solène Davesne Journaliste Economie
Solène Davesne

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    RADIALL
ARTICLES LES PLUS LUS