L'Usine Auto

Les tops et les flops du marché automobile en 2015

, , , ,

Publié le

Le marché automobile français des voitures particulières a bondi de 6,8% l’an dernier, soit 1,92 million d’unités vendues. Petite baisse de Volkswagen, gros gadin pour le diesel et une Clio championne des ventes toute l’année, retour sur les tops et les flops de l’auto française en 2015.


Championne toute catégorie : la Clio de Renault

Un marché qui approche les 2 millions

Cocorico ! Après un retour à la bonne fortune en 2014, le marché automobile français confirme la tendance en 2015, avec une hausse de 6,8% des ventes de voitures particulières.

Près de 1,92 million de voitures se sont écoulées l’année dernière, 2,3 millions si on prend en compte les véhicules utilitaires.

La France n’a pas certes pas retrouvé son niveau d’avant-crise (2,52 millions de véhicules légers vendus en 2007), mais le dynamisme est bien réel. "Sur le long terme, la question est de savoir si le marché pourra passer la barre des deux millions, commente Bertrand Rakoto, fondateur du cabinet de conseil D3 Consulting. Par ailleurs, la structure du marché a évolué et pose la question d’une mutation de la demande provenant plutôt des flottes et des sociétés de leasing, et moins des particuliers".

Renault Clio, elle a tout d’une grande

Flottes ou particuliers, la championne toute catégorie reste la Renault Clio. A elle seule, la petite compacte réalise 5,7% de parts de marché, avec 108 000 exemplaires vendus. A côté de la Clio, Renault truste le top 10 avec les Captur (4ème meilleure vente), Scénic (7ème) et Twingo (8ème).

Au-delà du design séduisant de Laurens van den Acker, le designer de la marque au losange, les Français ont privilégié en 2015 les modèles des constructeurs hexagonaux.

Les dix voitures les plus vendues sont françaises (Renault Clio, Peugeot 208 et 308, Renault Captur, Peugeot 2008 pour le top 5), mais seulement cinq sont produites en France.

La France, marché de petites voitures

S’ils aiment les voitures françaises, les consommateurs hexagonaux les aiment aussi petites. Selon le cabinet D3 Consulting, 41,6% des voitures vendues appartiennent au segment B (comme les Clio et 208) et 38,4% du segment C (comme la Peugeot 308).

"Le succès des crossovers du segment B est une des principales raisons de la progression de ces dernières années (ils représentent à eux seuls plus de 12% des parts de marché), explique Bertrand Rakoto. Le downsizing a permis à ce segment d’hériter d’une partie de la clientèle des véhicules de taille supérieure".

Plus de 17% des acheteurs de 208 ont ainsi choisi en novembre les finitions les plus élevées (Féline ou GT Line), dont le tarif de base dépasse les 20 000 euros.

Volkswagen n’est plus "das Auto"

C’est LE chiffre scruté depuis mi-septembre par tous les observateurs : les ventes de Volkswagen, suite au scandale des moteurs diesel truqué. En décembre, le constructeur allemand dévisse, avec des ventes en baisse de 15,2% !

Sur l’année, VW tient la barre (+3,3%). Le scandale lui a priori couté sa place de numéro un mondial, et favorise ses concurrents. "Le groupe a conquis beaucoup de clients pendant la période de crise grâce de nombreuses nouveautés et des conditions commerciales favorables. Aujourd’hui, la concurrence repart à la conquête des clients et les marques du groupe Volkswagen perdent un peu de terrain bien que leurs immatriculations sont à la hausse", ajoute Bertrand Rakoto.

L’Allemand a perdu de sa superbe : il a supprimé le slogan "das Auto" de ses campagnes publicitaires.

Le diesel poursuit son déclin

Dans le sillage du scandale Volkswagen, et en vue d’un réalignement des prix à la pompe, la France a définitivement ôté sa couronne de championne du diesel. 57% des ventes en 2015 concernaient des voitures roulant au gazole, contre 78% en 2008 et encore 73% en 2012.

Les gros gadins et le champion

En 2015, trois marques ont marqué le pas : DS (-4,7%), Dacia (-5%) et Alfa Romeo (-16,5%). Malgré leurs positionnements très différents, toutes trois souffrent du même mal : le manque de nouveautés. Tout le contraire de Jeep, dont les SUV cartonnent en France : +200% sur les ventes (2783 unités vendues) !

Pauline Ducamp

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte