Ces missiles qu'un Rafale et des frégates ne sont pas parvenus à tirer en Syrie

Lors des frappes en Syrie réalisées samedi 14 avril dernier par la France, certains missiles n’auraient pas été tirés à cause de dysfonctionnements techniques encore à déterminer. Le ministère des Armées se refuse à tout commentaire.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Ces missiles qu'un Rafale et des frégates ne sont pas parvenus à tirer en Syrie
L'un des cinq Rafale engagés dans les frappes en Syrie n’a pu tirer l’un de ses deux missiles, selon plusieurs médias.

Immédiatement après les frappes du samedi 14 avril dernier visant plusieurs sites soupçonnés de produire ou stocker des d’armes chimiques du régime syrien, la ministre des armées Florence Parly et le chef d'état-major des armées, le général François Lecointre avaient souligné que "tous les missiles avaient atteint leur objectif". Il semble toutefois que la vérité soit un peu plus complexe. Plusieurs sources de presse, L'Opinion et La Lettre A, signalent que des couacs techniques ont empêché plusieurs tirs de missiles.

Seuls 12 missiles auraient été tirés sur les 16 prévus. Plus précisément, l'un des cinq Rafale engagés dans ces frappes n’a pu tirer l’un de ses deux missiles et 3 frégates engagées n’ont tiré que 3 des 6 missiles prévus. Un bug de leur système informatique serait à l’origine de ce dernier dysfonctionnement.

Une mission complexe

La ministre Florence Parly n’a pas voulu commenter ces informations. "C’est une mission qui a été complexe. Nous avons atteint nos objectifs. Je n’ai pas l’intention de commenter les performances de tels ou tels systèmes d’armes. Il s’agit d’informations tout à fait classifiées" a-t-elle précisé le 20 avril sur les ondes de France Bleu. Contactés par L'Usine Nouvelle,les industriels concernés, Dassault Aviation fabricant du Rafale, Naval Group pour les frégates et le fabricant de missiles MBDA, ne commentent pas les informations ou n’ont pas pu être joints.

1000 Km de portée

S’ils étaient confirmés, ces ratés mettent à mal l’excellence française en matière de systèmes d’armes. Cela soulève un double problème. D’une part, pour les militaires: en ne répondant pas à la mission, les systèmes d’armes pourraient fragiliser l’efficacité de nos forces armées. D’autre part, pour les industriels. La haute technologie des armes françaises est l’un des éléments qui a permis le fort développement des exportations tricolores survenu ces dernières années.

Les missiles tirés en Syrie font partie des missiles ultra-perfectionnés de l’armée. Le missile de croisière naval conçu pour équiper les frégates et les sous-marins nucléaires d’attaque (SNA), vient d’entrer en service. Il permet de frapper des cibles jusqu’à une distance de 1000 km à partir de frégates même en l’absence du porte-avion. Il est complémentaire du Scalp, le missile air-sol franco-britannique tiré à longue portée depuis les Rafale et les Mirage 2000D. Il reste à déterminer l’origine des dysfonctionnements survenus en Syrie lors de ces frappes : s’agit-il de la plateforme (le Rafale ou les frégates), des missiles, d'une erreur humaine…

4 Commentaires

Ces missiles qu'un Rafale et des frégates ne sont pas parvenus à tirer en Syrie

Jose paldir
20/04/2018 22h:05

Ou une attaque informatique ?c est déjà arrivé non?

Réagir à ce commentaire
Hunting astronaut
25/04/2018 22h:54

Tout lecteur pas franchement fan de l'industrie militaire et tombé par hasard sur cet article ne peut être que sidéré par "votre"(?) patriotisme économique..., et votre sens de l'intérêt général(?). Des petits points et des question marks. Qu'ils soient en l'honneur de la chair de canon Inconnue.

Réagir à ce commentaire
Bordereau david
03/05/2018 08h:31

D'après certaine sources étrangères c'est une attaque informatique par des systèmes de guerre électronique. Je pense que c'est réellement ce qui c'est passé. Les russes sont très fort dans ce domaine et en sont équipés.

Réagir à ce commentaire
Réaction(s)
Jeandawa
23/05/2018 09h:59

EFFECTIVEMENT, ces ratages d'envoi de missiles ressemblent fort aux ratages du même type lors des manoeuvres americano israéliennes juste avant la supposée intervention occidentale en Syrie qui a entraîné un recul de Obama...Des bâtiments russes étaient dans le coin....

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS