Les téléphones détecteront les bombes en ville

Partager

Le Lawrence Livermore National Laboratory (LLNL, Californie) a mis au point un détecteur de radiation qui s'intègre dans un téléphone mobile. L'objectif est de construire un réseau, baptisé RadNet, afin de détecter les matériaux radioactifs transportés clandestinement dans les villes. Les téléphones transmettront en continu leurs mesures via des technologies Internet à un ordinateur central, qui en combinant des données GPS, établira une cartographie des radiations en temps réel. D'ici trois mois, l'équipe devrait tester des prototypes, basés sur un capteur peu coûteux, condition sine qua non pour que le système soit déployé à grande échelle.


New Scientist, December 11, 2004, p.21 .- ?A phone to sniff out dirty bombs?, J.Hogan

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS