Les technologies du pôle Capenergies face au défi climatique

Du nucléaire aux énergies marines, en passant par l'hydrogène, le pôle Capenergies s'est spécialisé sur les modes de production d'énergie non émetteurs de gaz à effet de serre. Etat des lieux des technologies les plus avancées.

L'état d'urgence climatique est déclaré. Le Groupement international d'experts sur le climat (Giec) appelle à stabiliser dés 2015 les émissions mondiales de gaz à effet de serre. Pour remplacer les énergies fossiles, selon le pôle Capenergies, il faut produire autrement 8 milliards de tonnes équivalent pétrole, dans le monde, chaque année. Soit l'équivalent de 8 000 nouveaux réacteurs EPR, ou plus de 18 millions d'éoliennes de 2 MW. Capenergies promeut le mix énergétique, mais toutes les technologies n'en sont pas au même niveau de maturité.


Déploiement à grande échelle

"Les énergies fossiles restent très compétitives en termes de coût et de facilité de mise en oeuvre. A part le nucléaire et l'hydraulique, aucune énergie ne rivalise encore", diagnostique Bernard Besnainou, directeur adjoint de Capenergies. Le pôle développe toutes les énergies non émettrices de gaz à effet de serre. Certaines sont prêtes pour un déploiement à grande échelle. L'éolien terrestre de grande puissance, supérieure à 2 MW, est arrivé à maturité. En matière d'innovation, les défis de la filière portent désormais sur l'off-shore et le micro-éolien. Le photovoltaïque est au stade de la rupture technologique. Alors que la recherche explore de nombreuses voies, le silicium cristallin standard dispose de nombreuses références.


Verrous technologiques

Du côté des énergies balbutiantes, Capenergies a fait son choix. Exit les agrocarburants de première génération, cap sur les deuxième (résidus agricoles et ménagers) et troisième (algues) générations. "Le plus pertinent consiste à bâtir des chaufferies pour exploiter la biomasse locale dans des réseaux de chaleur. Les faibles puissances, entre 5 et 15 MW, n'ont plus qu'à être optimisées", poursuit Bernard Besnainou. Parmi les technologies marines, Capenergies mise sur les solutions thermiques. Soit par gradient de température dans les zones tropicales. Une différence d'une vingtaine de degrés est nécessaire entre les sources froides et chaudes. Soit par pompe à chaleur marine. Tandis que l'hydrogène possède encore de nombreux verrous technologiques à surmonter, Capenergies croit aux réacteurs nucléaires à neutrons rapides. Le pôle envisage des couplages avec la production d'hydrogène, le dessalement d'eau de mer ou la production de chaleur pour l'industrie. Encore faudra-t-il trouver les combustibles, matériaux et fluides caloporteurs pour ces réacteurs de 4e génération. Ce ne sera pas avant 3 ou 4 décennies, bien après le rendez-vous de 2015 fixé par le Giec.

Thomas Blosseville

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

74 - Annecy

Services d'assurances

DATE DE REPONSE 16/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS