Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les taxes sur les entreprises, PSA-Dongfeng, la SNCM... la revue de presse de l'industrie

Publié le , mis à jour le 21/11/2013 À 09H12

Le taux de prélévement sur les entrerpises françaises parmi les plus élevés en Europe, à la une des Echos. Le journal revient également sur les derniers éléments des négociations entre PSA et Dongfeng : le chinois ne serait désomais intéressé que par seulement 10% du capital du français. D'après le Figaro, PSA, toujours en difficultés, préparerait la mise en sommeil de lignes d'assemblage en France afin de redevenir rentable. Enfin, Bruxelles renforce ses sanctions envers la SNCM et les salariés de Goodyear attendent la réponse de Titan.

La France, enfer fiscal mais paradis pour Etudiants ?

A la une des Echos ce jeudi 21 novembre : "la France championne des taxes sur les entreprises". Le journal revient ainsi sur les conclusions d'une étude publiée par la Banque mondiale et PWC, qui place la France à l'avant-dernier rang européen pour son imposition des entreprises, juste devant l'Italie.

L'étude estime que le taux d'imposition total s'élève à près de 65 % mais "elle-ci ne prend toutefois pas en compte les nombreuses exonérations prévues dans la fiscalité française, pas plus que le crédit d'impôt compétitivité qui entre en vigueur l'an prochain", nuance le quotidien économique.

Une autre étude, au bilan plus flatteur, permet également de relativiser ce sentiment de "ras-le-bol fiscal" : selon le baromètre Campus France-TNS Sofres publié mercredi 20 novembre, "neuf étudiants étrangers sur dix recommandent la France comme destination pour y étudier", indiquent Les Echos, qui soulignent que ces étudiants sont attirés par la qualité de l'enseignement "et non pas seulement l'art de vivre à la française".

Dongfeng ne prendrait que 10% du capital de PSA

Sur son site, le journal économique revient également sur les derniers éléments des négociations entre PSA et Dongfeng.

"Le constructeur auto chinois, avec lequel PSA produit l’essentiel de ses véhicules en Chine, serait intéressé par seulement 10% de son capital. Soit, selon Bloomberg, deux fois moins que la base de négociation évoquée jusqu’à présent", indique l'article.

Une déconvenue pour PSA, qui "a besoin d'une injection massive de capitaux". Le constructeur pourrait donc étudier une cession de sa pépite Faurecia, même si le constructeur a assuré une nouvelle fois hier qu'il ne comptait pas vendre l'équipementier automobile.

Production réduite à PSA Mulhouse et Poissy ?

D'après Le Figaro, "PSA va réduire ses capacités de production". La direction de PSA Peugeot Citroën va annoncer la fermeture - ou tout au moins la "mise sous cocon" selon la terminologie qui sera employée - de l'une des deux lignes de production des usines de Mulhouse et, peut-être, de Poissy, afin de redevenir rentable, rapporte ce jeudi le journal.

Bruxelles torpille la SNCM

Deux quotidiens font leur une sur les pénalités infligées à la SNCM par Bruxelles. La Commission européenne a en effet relevé à 440 millions d'euros le montant total des aides que la compagnie maritime en difficulté devra rembourser à l'Etat français, un montant qui dépasse son chiffre d'affaires annuel.

Pour la Marseillaise, "Bruxelles torpille la SNCM". Même son de cloche en une de Corse-Matin qui titre "Bruxelles met la SNCM en danger de mort"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Goodyear attendent la réponse de Titan

A lire sur le site du Monde.fr : "Goodyear : les syndicats veulent une réponse sur l'offre de Titan". Une réunion extraordinaire du comité central d'entreprise (CCE) de Goodyear se tient ce jeudi 21 novembre au siège du groupe, à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). L'un des points à l'ordre du jour concerne l'offre de reprise partielle de l'usine par le groupe américain Titan, qui serait intéressé par la partie pneus agraires qui emploie 537 salariés sur les 1173 que compte le site.

Une offre mystérieuse puisque qu'elle "n'a jamais été discutée dans les réunions du CCE", explique Le Monde. Pour l'avocat du CCE de Goodyear, Fiodor Rilov, le fait que Goodyear démente être en négociations avec Titan doit être notifié officiellement : "cela pourrait, par exemple, servir ultérieurement en justice au CCE si, dans quelque temps, il apparaissait que finalement, il existe bien un accord entre Goodyear et Titan pour que ce dernier s'installe sur le site, une fois l'usine fermée".

Et aussi...

  • Le numéro un mondial de l'automobile, Toyota, va coproduire en Chine des véhicules hybrides spécialement conçus pour ce marché, affirme le quotidien économique japonais Nikkei. Le constructeur nippon prévoit de monter une coentreprise avec le numéro trois chinois First Automobile Works Group (FAW) ainsi qu'avec le numéro six (GAC Group), pour codévelopper des technologies de contrôle de motorisation hybride (essence + électricité), des batteries et autres composants associés, explique le journal.

 

  • En Chine toujours, les marques allemandes ne sont plus seules sur le marché des véhicules haut de gamme, souligne le Wall Street Journal. Land Rover, Cadillac ou encore Volvo affichent en effet leurs ambitions sur ce segment de marché en investissant des milliards de dollars dans leur appareil productif sur place.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle