Les taux d'intérêt négatifs sont une nécessité pour la BNS, selon Thomas Jordan

ZURICH (Reuters) - Les taux d'intérêt négatifs sont une nécessité pour la Suisse et les récents ajustements décidés par la Banque nationale suisse (BNS) doivent permettre de les maintenir, voire de les abaisser encore, a déclaré jeudi le président de la banque centrale, Thomas Jordan.
Partager
Les taux d'intérêt négatifs sont une nécessité pour la BNS, selon Thomas Jordan
Les taux d'intérêt négatifs sont une nécessité pour la Suisse et les récents ajustements décidés par la Banque nationale suisse (BNS) doivent permettre de les maintenir, voire de les abaisser encore, a déclaré jeudi le président de la banque centrale, Thomas Jordan. /Photo prise le 3 septembre 2019/REUTERS/Arnd Wiegmann

"Nous savons que les taux négatifs ont également des effets secondaires, c'est la raison pour laquelle nous avons modifié le seuil", a déclaré Thomas Jordan à CNBC, faisant allusion à la décision de la BNS d'augmenter le plafond en dessous duquel le taux négatif de -0,75% s'applique aux dépôts des banques commerciales auprès de la banque centrale.

"Cela nous donne la liberté de maintenir des taux négatifs plus longtemps et de les réduire si nécessaire", a-t-il ajouté, en marge de la réunion du Forum économique mondial de Davos.

Interrogée sur la politique ultra-accommodante de la BNS et la surévaluation de franc suisse, Andréa Maechler, membre de la direction de la banque centrale suisse, a tenu mercredi des propos divergents en déclarant que la banque centrale mettra fin aux taux d'intérêt négatifs "dès qu'[elle] le pourra".

Sur les marchés, le rendement des emprunts d'Etat suisse ont reculé après les déclarations de Thomas Jordan. Le 10 ans suisse est tombé au plus bas depuis le mois d'octobre, à -0,702%.

Le président de la Banque centrale suisse a ajouté, cette fois-ci à Bloomberg TV, que l'institution ne manipulait pas la monnaie nationale après l'ajout par les Etats-Unis de la Suisse à sa liste des pays accusés de telles pratiques.

(John Revill, version française Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS