Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Les tankers à la casse

Myrtille Delamarche , , , ,

Publié le

Les tankers à la casse © D.R.

Les armateurs vont envoyer cette année un nombre record de navires pétroliers en démolition. Entre janvier et avril, les tonnages recyclés étaient presque aussi importants que sur toute l’année 2017, ce qui s’explique par une mauvaise passe dans le fret pétrolier, avec des prix et des marges en baisse qui ne devraient pas se rétablir avant courant 2019, selon les analystes.

Ces relégations s’expliquent aussi par la baisse des stocks de pétrole, qui réduit l’intérêt du stockage en mer, et par un effet d’aubaine lié à la hausse des prix des ferrailles. En outre, l’exploitation des vieux navires va se compliquer en 2020 avec la mise en œuvre de nouvelles normes d’émissions polluantes. L’âge moyen des navires envoyés à la casse est ainsi passé de 22 ans à 19,5 ans.

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle