Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Les syndicats se mobilisent contre le projet de fermeture de Sodetal

, , , ,

Publié le

La direction de Sodetal a annoncé le 30 septembre son intention de se placer en cessation de paiement et de procéder à la fermeture définitive et complète de la tréfilerie de Tronville-en-Barrois (Meuse) qui compte 325 salariés. Après l’annulation du comité d’entreprise extraordinaire, l’intersyndicale annonce un bras de fer juridique et politique.

Les syndicats se mobilisent contre le projet de fermeture de Sodetal © D.R.

Les 325 salariés de Sodetal s’attendaient à des licenciements massifs, mais c’est bel et bien la fermeture de la tréfilerie meusienne qu’a annoncé la direction de l’entreprise lors du comité d’entreprise extraordinaire convoqué le 30 septembre sur le site de Tronville-en-Barrois (Meuse). "Cette décision nous paraît d’autant plus inadmissible qu’en cas de liquidation, ce serait au contribuable français de payer la dépollution du site, qui coûterait entre 50 et 60 millions d’euros. Nous continuerons à nous battre pour le maintien des emplois et pour que notre maison-mère, le groupe allemand Saarstahl, assume ses responsabilités", assure Recep Zengin, délégué CGT de Sodetal.

Irrégularités de procédure

Le comité d’entreprise extraordinaire ayant été annulé suite à des irrégularités de procédure, l’intersyndicale CGT-CFDT ne s’est pas prononcée sur le projet de la direction, mais estime que 150 à 200 emplois pourraient être sauvés sur le site, qui produit notamment du[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle