Les syndicats saisissent la justice sur la vente du Printemps

PARIS (Reuters) - Les syndicats du Printemps ont saisi mardi le procureur de la République sur les modalités du rachat du groupe de grands magasins par des investisseurs qataris.

Partager

Un "signalement de faits" a été déposé auprès du procureur le 21 mai, a déclaré jeudi à Reuters Bernard Demarcq, porte-parole de l'intersyndicale du Printemps, dénonçant un montage financier opaque et divers commissionnements jugés exorbitants.

"Il faut que le procureur puisse se saisir du dossier et diligenter une enquête", a-t-il précisé, évoquant des soupçons d'abus de confiance ou de fraude fiscale.

Du côté du Printemps, une porte-parole indique que "le groupe considère avoir agi dans le cadre de la loi et en toute transparence".

À ce stade, il n'y a pas de plainte déposée auprès du procureur, mais des pièces qui pourraient éventuellement permettre à la justice de se saisir du dossier.

L'intersyndicale précise avoir également transmis le dossier aux ministères de la Justice et du Redressement productif.

Les syndicats, qui jugent opaque la procédure de cession et qui craignent des suppressions d'emploi, souhaitent la suspension ou l'annulation de la procédure de consultation des salariés ainsi que la suspension du projet de cession lui-même.

Le Qatar détiendra 100% du capital du Printemps lorsqu'il aura racheté au groupe financier italien Borletti Group et au fonds allemand Rreef (filiale de Deutsche Bank) leurs participations respectives, selon des documents confidentiels obtenus fin mars par Reuters. Rreef et Borletti Group espèrent boucler la transaction d'ici l'été, après le feu vert des autorités de la concurrence.

À ce jour, les termes financiers de l'opération n'ont pas été dévoilés, pas plus que l'identité précise des acquéreurs.

Les syndicats s'inquiètent surtout des conséquences de la cession sur les effectifs, alors qu'un "business plan" baptisé Arthur 3 pourrait menacer, selon eux, près de 250 emplois, principalement au grand magasin parisien du boulevard Haussmann.

Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS