Les syndicats d'Arkema pour un projet alternatif

Partager


Le Comité central d'entreprise (CCE) d'Arkema, filiale chimie de Total, a désigné un expert afin de valider son projet alternatif au plan de réorganisation du pôle « produits vinyliques » d'Arkema, prévoyant la suppression de 548 postes en France.
Ce plan, détaillé ce jeudi par la direction, prévoit la suppression de 380 postes sur 713 à l'usine de Saint-Auban (Alpes de Haute-Provence), 76 postes sur 305 à Saint-Fons (Rhône), 30 postes sur 265 à Balan (Ain), 51 postes sur 583 à Jarrie (Isère) et 11 postes au siège social de La Défense (Hauts-de-Seine).
L'étude économique sur le projet alternatif sera présenté lors du prochain CCE, prévu début mars.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS