Les syndicats d’Alstom inquiets après la perte du contrat des nouveaux Intercités, attribué à l'espagnol CAF

Le gain par l’espagnol CAF du contrat des nouveaux Intercités inquiète les syndicats d‘Alstom. Le site de Reichshoffen (Bas-Rhin) pourrait perdre 200 emplois, alerte les syndicats, et d’autres sites français pourraient en subir les conséquences.

 

Partager
Les syndicats d’Alstom inquiets après la perte du contrat des nouveaux Intercités, attribué à l'espagnol CAF
Les syndicats d'Alstom craignent les conséquences de la perte d'un contrat avec la SNCF pour la fabrication des Intercités.

CAF et Alstom poursuivent leur guerre de communication à distance. Et cette fois-ci, ce sont les syndicats qui s’en mêlent. La CFDT Métallurgie d’Alstom alerte sur l’impact de la potentielle perte du marché des "automotrices moyennes et longues distances" par l’entreprise française, au profit de son concurrent espagnol. Les futurs des lignes Paris-Clermont-Ferrand et Paris-Limoges-Toulouse seront assemblés dans l’usine de Bagnères-de-Bigorre (Hautes Pyrénées), un contrat de 700 millions d’euros pour 28 trains.

"Si SNCF Mobilités venait à entériner cette préférence espagnole lors de son conseil d’administration, ce serait une très mauvaise nouvelle pour l’avenir du site alsacien de Reichshoffen et pour l’ensemble de la filière française mobilisée par l’offre Alstom, notamment pour les sites de Belfort (motrice), d’Ornans (moteur), du Creusot (bogie) et de Tarbes (traction) ainsi que pour tous leurs fournisseurs et sous-traitants", tonne la CFDT dans un communiqué.

200 emplois menacés à Reichshoffen ?

Le syndicat ne semble pas croire à la création de 250 emplois promise par CAF à Bagnères-de-Bigorre, qualifiée d’ "hypothétique", et craint la suppression "du triple" chez Alstom en Alsace et Bourgogne-Franche-Comté. La CFDT d’Alstom dénonce "le double langage des pouvoirs publics qui font la promotion d’une industrie ferroviaire nationale forte et qui attribuent en même temps un marché de 2 milliards de financements publics à une entreprise espagnole".

FO estime que 200 des 780 emplois du site alsacien sont menacés. Les élus locaux tiennent peu ou prou le même discours. "Nous ne comprenons pas la politique de M. Macron : sur GE, elle a abouti à un désastre ; sur Alstom, on commence à prendre des décisions qui vont peser sur l’emploi", s’emporte le maire (LR) de Belfort Damien Meslot, interrogé par France 3.

Ce coup de pression fera-t-il bouger les rapports de force ? La commande doit normalement être entérinée lors conseil d’administration de SNCF Mobilités le 24 octobre.

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS