L'Usine Auto

Les syndicats CGT de Renault et PSA appellent à manifester le 9 octobre

Astrid Gouzik , , ,

Publié le

Ils entendent ainsi participer à la journée de mobilisation européenne de défense de l'emploi industriel.

Les syndicats CGT de Renault et PSA appellent à manifester le 9 octobre © Pauline Ducamp

C’est au Salon de l’Automobile que la CGT PSA a décidé de manifester face au plan de suppression de 8.000 postes dans l'entreprise. Cette action est prévue à l'occasion de la Journée d'action de la Fédération européenne de l'industrie, au cours de laquelle l'ensemble des salariés de PSA Peugeot-Citroën sont par ailleurs invités à manifester, accompagnés des salariés de Renault.

La CGT va appeler l'ensemble des salariés et des syndicats à se joindre à la mobilisation, jugeant nécessaire d'opposer un "front commun" de tous les sites, "au-delà des étiquettes syndicales", pour défendre les emplois chez PSA, a déclaré Jean-Pierre Mercier, délégué CGT d'Aulnay.

Initiative identique du côté de la CGT Renault qui appelle à participer à cette semaine de mobilisation du 8 au 12 octobre décidée par la Fédération européenne de l'industrie. "Une réelle politique industrielle en France", c’est ce qui sera réclamé selon Fabien Gâche, délégué central CGT.

"Renault comme les autres entreprises est soumise à la même logique financière qui se traduit par les mêmes dégâts, tant sur la question de l'emploi que sur les conditions du travail", développe-t-il, avançant le chiffre de plus de 7 000 suppressions d'emploi dans le groupe depuis 2006.

"Actuellement, quand on regarde la pyramide des âges, on est à plus de 7 200 personnes de plus de 55 ans: s'il n'y a pas un vrai virage de fond sur les questions industrielles chez Renault, cela veut dire qu'on va perdre énormément d'emplois directs", craint-il.

Le chef de file de la CGT Bernard Thibault a annoncé la semaine dernière que la confédération lancerait "une première initiative" le 9 octobre pour "la défense de l'industrie et de l'emploi".

La CFDT, par la voie de François Chérèque, a indiqué qu'elle participerait à cette journée qui "correspond à un rendez-vous donné par la nouvelle fédération européenne de l'industrie pour sensibiliser les salariés et les pouvoirs publics".

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte