Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Les surgelés Findus en passe d'être vendus

, , ,

Publié le

Selon des rumeurs persistantes, le groupe de surgelés Findus pourrait être vendu. Le groupe Nomad, nouveau propriétaire du concurrent Iglo, serait sur les rangs. Un comité d’entreprise extraordinaire a lieu ce jeudi 4 juin, selon nos confrères de LSA.

Les surgelés Findus en passe d'être vendus © D.R. - Findus

Après le spécialiste des surgelés Iglo, vendu fin avril, par le fonds Permira, une nouvelle cession pourrait avoir lieu dans le secteur, celle, depuis longtemps évoquée, du principal concurrent Findus. Le propriétaire du groupe, le fonds Lion Capital, qui s’est désengagé il y a quelques semaines de la chaîne de surgelés Picard, aurait manifesté son souhait de vendre la branche Findus. Des rumeurs relancées tout récemment par l’éviction surprise de Matthieu Lambeaux. Celui qui était depuis 2006, le directeur général de Findus France et président Europe du sud de Findus a été remplacé le 4 mai par Steven Libermann, ancien directeur marketing du groupe et directeur de Findus Espagne, avant de partir diriger durant deux ans Senoble Desserts Premium.

des CRAINTES quant à l'avenir de L'USINE DE BOULOGNE-SUR-MER

Selon des informations de nos confrères du magazine LSA, des rumeurs feraient état d’un rapprochement avec le nouvel actionnaire du groupe Iglo, le consortium Nomad, basé dans les îles vierges britanniques. Un comité central d’entreprise (CCE) extraordinaire devrait avoir lieu jeudi 4 juin, au siège de Findus France, à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), au cours duquel la question sera abordée. Les salariés français de l’usine de Boulogne-sur-mer (Nord), où sont produits tous les surgelés de poissons, craignent pour l’activité du site en cas de cession au groupe Nomad. Selon LSA, relayant des propos de Laurent Prévot, délégué CFDT Findus, "une vente de Findus à Nomad pourrait signer la fin de Boulogne-sur-Mer à court ou moyen terme. Pourtant, notre outil est compétitif. Mais les sites industriels d’Iglo auraient les capacités de production suffisantes pour absorber la fabrication des produits Findus". Le 5 juin, une délégation de salariés de l’usine devrait être reçue par les représentants des ministres du Travail et de l’Economie. Le site de Boulogne-sur-Mer a une capacité de production de 20 000 tonnes, dont 7 000 pour les bâtonnets de poissons panés. Il emploie 250 salariés.

Adrien Cahuzac

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle